Patrick Ferreira

Le plan de reconquête de PSA, amorcé par son P-dg Carlos Tavares, passe évidemment par l’après-vente. Le constructeur a donc réaffirmé ses ambitions : rationaliser la distribution de pièces de rechange, améliorer fortement le taux de service, étendre le réseau Euro Repar Car Service et ne pas négliger le web, même si la stratégie officialisée à l'occasion avec Mister-Auto, reste encore à définir...
Pour beaucoup d'observateurs, la stratégie qui guide PSA dans son rachat de Mister-Auto reste encore... un mystère auto. Et si la manoeuvre était plus un moyen qu'une fin en soi ? Et si PSA devenait ainsi le premier constructeur à franchir franchement le Rubicon du multimarquisme pour s'en approprier les fruits qui, pour l'heure, nourrissent et engraissent les seuls indépendants ? Depuis le temps qu'on l'annonce, l'heure de la grande offensive multimarque d'un constructeur est peut-être arrivée. Mister-Auto, un cheval de Troie ?