Peugeot

Le dernier numéro de “En quête d’actualité”, présenté par Guy Lagache sur D8, est revenu, ce dimanche, sur quelques trucs et astuces pour éviter de “se faire plumer” dans son assurance automobile, la gestion des contraventions et des mises en fourrière et… dans la réparation de son véhicule suite à sinistre ! L’occasion pour la chaîne de remettre en question, sans avoir l’air d’y toucher, le monopole des constructeurs sur les pièces captives !  
L'info a “claqué” la semaine dernière : Autodistribution serait à vendre. Et le très elliptique «no comment» de l'entreprise n'a guère calmé les chuchotements du Landerneau de la rechange et de la réparation auto. Mais en fait, où est la surprise ? Retour sur le fond et la forme d'une revente annoncée...
Le plan de reconquête de PSA, amorcé par son P-dg Carlos Tavares, passe évidemment par l’après-vente. Le constructeur a donc réaffirmé ses ambitions : rationaliser la distribution de pièces de rechange, améliorer fortement le taux de service, étendre le réseau Euro Repar Car Service et ne pas négliger le web, même si la stratégie officialisée à l'occasion avec Mister-Auto, reste encore à définir...
L’information du projet de rachat de Mister-Auto par PSA nous a été confirmée par le président de Mister Auto. Elle a fait l’effet d’une bombe, à tout le moins médiatique. Mais passé le souffle de l’explosion, on discerne déjà l’ébauche d’une stratégie gagnant-gagnant, tant pour les réseaux de PSA que pour le site web de vente de pièces en ligne, a priori respectueuse des identités des deux parties.
PSA passe de deux marques historiquement concurrentes à trois marques voulues complémentaires. Le challenge est ambitieux et stressant pour le réseau Citroën, à commencer pour ses agents qui se “bimarquisent” avec Peugeot quand c’est possible et s’inquiètent d’avoir à défricher le marché moins vaste et encore imprécis des voitures dites «essentielles»…
Voilà un an que Christophe Ricci, RA2 Peugeot à Wattrelos (69), a dénoncé l’intégralité de ses agréments d’assurance pour redonner de l’air à la rentabilité de son activité carrosserie, effectuée en intégralité dans les murs de son garage. En développant savamment des outils de fidélisation, il a su faire croitre son fichier de clients fidélité de presque 25% et son chiffre d’affaires carrosserie de 20% ! Et ce n’est pas fini…
Jérôme Flachy est agent Peugeot à Mornant (69). Il est aussi président du Groupements des agents Peugeot et, en l’occurrence, carrossier sans agréments. Et c’est un carrossier heureux parce qu'il applique deux règles : communiquer sur sa prestation et surtout, prendre en charge le sinistre du client et sa relation avec l’assureur…