Peugeot

Invités par l’Association des Journalistes Techniques Européens (AJTE), deux professionnels sont venus donner leur vision du métier actuel, leurs problématiques et les solutions trouvées pour y remédier. Et pour venir affirmer une confiance assez étonnante dans leur avenir au regard du contexte économique pourtant bien morose !
800 agents Peugeot menacés mi-mai, 400 mi-août et seulement 170 fin novembre : l'hémorragie des RA2 disqualifiés par la nouvelle signalétique doublée d'un contrat européen drastiquement incontournable n'aura donc pas eu lieu. Les agents Peugeot centrifugés fin décembre ne seront qu'à peine plus de 7% des 2 300 membres du réseau. Avec un repêchage possible par Eurorepar Car Service...
A 4 mois de l’échéance, il reste encore 300 à 400 RA2 Peugeot en danger de résiliation pour ne pas vouloir adopter la nouvelle signalétique. En l’état, le maillage nécessaire de la marque ne souffrirait plus d’une saignée de “seulement” 17% de ses effectifs. La balle est donc maintenant dans le seul camp des indécis…  
Il n'a pas de concessionnaire sur sa liste. Mais il garantit leur présence au sein du bureau exécutif du CNPA. Francis Davoust entend donner à toutes les professions membres du CNPA une place dans le processus décisionnel de la fédération. Il veut fédérer au maximum les différents métiers de l’automobile pour leur garantir une représentativité incontestable.
Pour quelques 800 agents Peugeot, le compte à rebours a commencé. S’ils n’ont pas sacrifié à la «mise à l’image» d’ici fin décembre, ils seront résiliés en 2015. Une menace de Peugeot ou de ses concessionnaires ? C’est plus compliqué : le contrat doit s’appliquer, au risque sinon d’être remis en question. Et ça, les 1 500 agents déjà convertis ne le souhaitent pas. Explications…
Le site de ventes de pièces en ligne pieces-detachees.peugeot.fr que nous vous présentions en août dernier est suspendu, alors que celui dédié à l'accessoire Peugeot (accessoires.peugeot.fr) reste bel et bien en ligne. Et c'est logique : les RA1 comme RA2 n'aiment guère la vente en ligne de pièces Peugeot alors qu'ils sont favorables à la vente d'accessoires sur le web. Pour d'évidentes et bonnes raisons...
En 2004, Christophe Ricci, agent Peugeot à Wattrelos (59), a une révélation : et si internet était l’avenir de la vente d’accessoires ? Il en parle alors autour de lui : à son concessionnaire, à son constructeur, à ses collègues… Les Oscaro et autres mister-auto ne sont pas encore nés : on le regarde donc plus comme un doux-dingue que comme un visionnaire. Après tout, si ça l’amuse…
A l’ombre du site de ventes de pièces en ligne pieces-detachees.peugeot.fr, voilà que l’on découvre maintenant le site accessoires.peugeot.fr. Et celui-là est plus discret, mais plus prometteur car il semble mieux né car mieux positionnable. En un mot : l’accessoire en ligne est plus facilement complémentaire aux activités des RA1 et RA2, alors que la pièce en ligne, elle, leur est vilainement concurrente…