PHE

A la Une Nomination
Ce sera officiel dans quelques jours mais il l'a déjà inscrit sur son profil LinkedIn : Patrick Desmasures, dont la carrière l'a conduit durant plus de 14 ans dans le groupe Pomona où il était depuis 12 ans Business Unit General Manager, vient d'être nommé CEO d'Oscaro. Il succède à ce poste à Jan Löning qui a piloté, depuis 2,5 ans, le redressement du site de ventes de pièces en ligne.
A la Une Résultats semestriels
Freins de la crise Covid, Brexit, ruptures d’approvisionnement, enchérissement des coûts logistiques… Malgré les nombreux défis et risques générés par la période particulièrement bousculée, les géants de la distribution PR ont non seulement réduit les pertes de business en 2020 (-2 % pour PHE, -5,6 % pour GPC et -7 % pour LKQ)… mais ils ont aussi réussi à sortir des bilans flamboyants sur les six premiers mois 2021.
Pièces Digital
Le site marchand Oscaro souffle ses 20 bougies. Outre 20 jours de promotions, cet anniversaire est l’occasion pour le pure player de revisiter son identité visuelle et de muscler sa communication TV.
A la Une Distribution
On sentait PHE motivé à aller jusqu'au bout et les marchés financiers, toujours propices à accueillir avec gourmandise le groupe de distribution sur Euronext. C'est donc chose faite : l'entreprise vient d'annoncer une fourchette d'introduction allant de 16 à 20 euros par action, soit une valeur d'entreprise de 1,1 à 1,8 milliards d'euros. Ouverture du guichet : le 25 mai.
A la Une Distribution PR
PHE (Autodistribution) vient de confirmer vouloir toujours se lancer en Bourse en communiquant sur l'approbation de son document d'enregistrement auprès de l'Autorité des marchés financiers, préalable nécessaire à son introduction sur la place financière Euronext. Avec force d'arguments destinés à attirer l'attention des investisseurs...
A la Une Résultats
Sur 2020, GPC, LKQ et PHE, les trois majors de la distribution PR européenne, ont perdu certes en chiffre d’affaires, mais pas en résultat. Sur les trois premiers mois 2021, ils sont même repartis sur de vraies progressions avec un EBITDA toujours aussi en forme et des perspectives encourageantes. Et s'ils sortaient encore plus forts de cette crise ?