Philips

Alors que le marché français de l’après-vente reste ostensiblement tourné vers la technologie halogène et que les LED commencent à se faire une petite place, il semble que l’âge d’or du xénon touche à sa fin. C’est déjà le cas en première monte et la rechange devrait profiter d’une croissance des volumes pendant encore quelques années.
Philips –ou plutôt Lumileds, propriétaire de la marque depuis le printemps 2015– n’a pas voulu attendre Automechanika et son timing serré pour présenter à la presse Européenne ses extensions de gamme dans le domaine de l’éclairage mais aussi les nouvelles versions de certains produits dans le domaine des dashcams et des lampes d’atelier de carrosserie. La marque néerlandaise a donc donné rendez-vous aux journalistes du Vieux Continent à l’I-Way de Lyon.