Pièces en ligne

La nouvelle plateforme digitale GoodMecano.com veut relier l’automobiliste ayant acheté ses pièces sur internet et le pro prêt à les monter sur son véhicule. Mais derrière la modernité de l’offre, la même réalité affleure. Les prestataires recherchés par le site sont avant tout les auto-entrepreneurs et les blackeurs. Sans compter que la gratuité promise au pro est en fait… payante, ce que le site vient de reconnaître dans un tardif erratum…

Le numéro 1 français de la vente de pièces auto en ligne franchit la Seine ! Le 28 août prochain, Oscaro va déménager le stock de ses entrepôts de Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine (92), vers de nouveaux locaux à Argenteuil, dans le Val d’Oise (95). Ce nouveau site logistique, fort de 12 000 m², nécessitera également de nouvelles embauches : dès 2018, quelque 200 employés permanents travailleront à Argenteuil, soit 80 de plus que ce que le “pure player” emploie sur son site actuel.

Parmi les sites Internet de vente de pièces automobiles, WebDealAuto n’est pas le plus célèbre à s’appuyer sur un réseau de garages partenaires. Mais il continue néanmoins d’étendre le nombre d’ateliers acceptant officiellement de monter les pièces de ses clients. Fort d’un réseau de 2 000 MRA complices, le pure player vise actuellement à mailler les trois départements de l’ex-région Picardie.

A la fois réseau de garages et pure-player de la vente de pièces sur Internet, Delko joue sur tous les tableaux pour se présenter comme le choix de l’économie pour l’automobiliste. Le réseau, originaire de Provence et en plein développement sur la moitié nord de la France, poursuit ainsi son opération visibilité, après une campagne publicitaire télévisée et le sponsoring d’une équipe cycliste professionnelle de niveau international.

Quelle relation les réparateurs français ont-ils avec Internet ? Combien sont-ils à acheter leurs pièces et pneus en ligne ? Auprès de quels sites ? Combien d’entre eux montent les pièces apportées par les consommateurs ? Internet a-t-il déstabilisé la distribution traditionnelle des pièces, indépendante comme constructeur ? Les réponses apportées par la partie française de cette nouvelle étude européenne d’ICDP(*) sont passionnantes…

Le site BtoB de distribution de pièces en ligne Originauto.com est à quelques semaines de son premier anniversaire et continue d’accroître son fichier client, côté ateliers constructeurs comme côté indépendants purs. Et s’il entend continuer de s’appuyer sur ses 6 plateformes partenaires, il ourdit certains projets logistiques, notamment dans la logique du dernier kilomètre.

1 2