Pierre-Noël Luiggi

Le rachat d’Oscaro à peine confirmé, PHE (ex-Autodis Group) a vite présenté les grandes lignes de sa stratégie afin de redresser et pérenniser sa superbe prise. Au menu des moyens : la puissance financière et logistique du groupe et son carnet de fournisseurs. À celui des objectifs prioritaires : rassurer au plus vite les consommateurs et les troupes d’Oscaro, sur fond de réconciliation avec les distributeurs traditionnels d’Autodis (Autodistribution), l’autre filiale de PHE…

Voilà, c’est fini… L’interminable suspense du destin d’Oscaro vient de prendre fin après de longs mois de rumeurs contradictoires, d’interactions financières complexes et de médias aux aguets. Exsangue, le leader de la pièce en ligne a finalement cédé son contrôle à Bain Capital, via la société PHE (Parts Holding Europe) qui devient le nouveau nom qu’Autodis Group prend pour l’occasion. Une nouvelle époque s’ouvre pour Oscaro qui clôt ainsi “l’ère Pierre-Noël Luiggi”, son président-fondateur…

Un communiqué sur Oscaro/autodis vient de tomber (cliquez ici pour le télécharger). Tous ceux qui pensent déjà savoir qu’Autodis Group a gobé Oscaro -et ils sont de plus en plus nombreux à le croire !- devront encore attendre un peu. Ce communiqué précise en substance que… rien n’est encore signé. Autre surprise : si ce devait l’être, ce sera via Parts Holding Europe (PHE), auteur de ce communiqué et filiale de Bain Capital qui détient Autodis Group…

Le pure-player allemand KFZteile24 est à vendre. Et on dit tous les grands groupes de distribution européens (constructeurs compris) intéressés par ses quelque 175 M€ de CA rentables car bien soutenus par un marché allemand où le prix de la “pièce digitale” est raisonnablement remisé. Un signe de plus de l’inévitable réconciliation à venir entre pure-players et acteurs traditionnels ? Oscaro devrait le premier se poser cette question avant d’en subir la réponse…

Depuis plusieurs jours, la campagne menée par Oscaro pour rassurer ses clients et partenaires ne faiblit pas. Le héraut de cette stratégie se confond avec le héros que se plaît plus que jamais à incarner Pierre-Noël Luiggi, le président-fondateur du site. En positivant l’entrée d’Autodis dans son capital, Il déroule à nouveau son “story telling” dans cette savoureuse interview complice, opportunément diffusée le 19 septembre par BFM Business…

Après le choc de la montée-surprise d’Autodis Group au capital d’Oscaro, reste maintenant à démêler le vrai du “cosmétique” et le logique du spectaculaire. Car non seulement les versions des deux protagonistes s’entrechoquent, mais les dessous du dossier sont aussi complexes que les enjeux qui dépassent les seuls intérêts des deux distributeurs…

C’est le patron d’Oscaro lui-même qui l’a confié hier à notre confrère économique Les Échos tout en officialisant l’information sur son propre site : un mystérieux «partenaire industriel» a pris 5% du capital de Oscaro Holding contre un apport de 30 millions d’euros. Une opportune communication alors que les réseaux sociaux relaient depuis 48 heures une «fake news», dénonce Oscaro, qui claironne son dépôt de bilan imminent. Et bien sûr, le nom d’Autodis Group en profite pour réapparaître…

La rumeur d’une possible négociation de reprise d’Oscaro par Autodis est devenue tellement prégnante que les deux protagonistes ont dû se prononcer officiellement. Le démenti d’Autodis Group est aussi court et subtil que celui de Pierre-Noël luiggi, le patron d’Oscaro, est bruyant et vindicatif. Mais ils convergent en tout cas tous deux vers une conclusion commune : il n’y aurait rien entre Autodis et Oscaro que leurs habituelles et normales relations commerciales…

Le numéro 1 français de la vente de pièces auto en ligne franchit la Seine ! Le 28 août prochain, Oscaro va déménager le stock de ses entrepôts de Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine (92), vers de nouveaux locaux à Argenteuil, dans le Val d’Oise (95). Ce nouveau site logistique, fort de 12 000 m², nécessitera également de nouvelles embauches : dès 2018, quelque 200 employés permanents travailleront à Argenteuil, soit 80 de plus que ce que le “pure player” emploie sur son site actuel.

1 2