Plateformes

Après avoir fait ses armes pendant près de deux ans sur le marché italien, la start-up Parts Advisor, dont l’actionnariat est composé de la seule Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, lance sa place de marché en France. Avec pour but de faciliter la disponibilité des pièces de rechange pour les réparateurs en les connectant au stock des distributeurs de son secteur.

L’occasion de compter les effectifs de la réparation en France nous est donnée par la dernière mise à jour des fichiers de notre partenaire Salesfactory. Une façon de mieux comprendre comment tout ce petit monde de l’après-vente s’hybride à coup de prestations et/ou de panneaux complémentaires pour mieux servir leurs clients et résister à la décrue volumétrique de l’activité en France…

La plateforme AFP (Automotive Factory Parts) de Gennevilliers (92) vient d’adhérer au groupement Alternative Autoparts fondé par IDLP. Ce distributeur détient PAP, autre plateforme sise au même endroit. L’adhésion de AFP au groupement est une mauvaise nouvelle pour Apprau, qui se cherche une implantation en Ile de France depuis que PAP a quitté son réseau logistique fin 2017…

PAP, la plateforme parisienne du groupe IDLP, vient d’annoncer vouloir quitter Apprau, le réseau indépendant aux 7 sites logistiques en France. Apprau travaille déjà à combler le vide que ce départ va provoquer dans sa couverture logistique et son chiffre d’affaires. Pour IDLP, PAP vient de fait renforcer le maillage qu’il souhaite mettre au service de son jeune groupement Alternative Autoparts…

Fin du suspense pour le groupe Orion aux 5 plateformes régionales à Saint Priest (69), Toulouse (31), Vitrolles (13) et Gennevilliers (92). L’ensemble, créé en 1963 et repris par des cadres de l’entreprise en 2004 (Patrick Jouannin et 3 associés) était en difficulté depuis de long mois. Par décision du tribunal de Lyon, IDLP a pu mettre la main sur les plateformes de Lyon, Toulouse et Marseille en rachetant les sociétés Rial et Espace Dépôt…

Suite… et fin des turpitudes de la célèbre plateforme de Gennevilliers qui a déjà déposé son bilan deux fois sous les noms de LumLux, puis d’AutoParts Distribution. A l’initiative de l’AGRA, son repreneur, elle renaît sous le nom de Drop Pièces Auto. Et sur des fondamentaux qui devraient cette fois la voir prospérer pour de bon…

Le monde de la distribution de pièces équipementières s’est récemment ému d’initiatives de PSA Aftermarket pour le moins agressives en matière de remises à MRA. Mais à en croire Delphine Lafon-Degrange, la toute nouvelle directrice de la BU IAM de PSA Aftermarket, pas d’inquiétude. Elle affirme qu’il ne s’agit là que de remises promotionnelles locales maladroitement présentées comme une grille de remises officielles. Explications…

Le 7 novembre dernier, à l’occasion d’une présentation de la refonte logistique de son site de Vesoul, Christophe Musy, patron de PSA Aftermarket, a concédé cette révélation : pour garantir l’ambitieuse disponibilité en pièces équipementières promise à 98%, sa distribution multimarque baptisée Distrigo trouvera les pièces qui lui manqueront en propre auprès «des réseaux des équipementiers». Et ces réseaux, ils se recrutent… dans la distribution indépendante. Explications…

1 2 3