PRE

Pièces Economie circulaire
Toujours en croissance malgré le coup d'arrêt provoqué par le confinement, le marché des pièces de réemploi est propice au développement des entreprises du secteur. C'est le cas d'Opisto, qui a recruté neuf collaborateurs, créé dix postes et revu son organisation en quatre pôles distincts.
Pièces Coronavirus & confinement
Parce qu'ils étaient considérés comme relevant des activités non prioritaires au moment du confinement, les centres VHU ont dû fermer et leur seul débouché commercial, pour les pièces de réemploi (PRE) qu'ils commercialisent, s'est trouvé être le web, via notamment les plateformes d'acteurs comme Opisto.
Pièces Economie circulaire
Alors que les services de l'automobile ont été négligés par le plan de relance du gouvernement en faveur de la filière, Indra et ses centres VHU y voient toutefois une opportunité d'enrichir le stock de pièces de réemploi (PRE) au travers de la nouvelle prime à la conversion et surtout de rappeler la pertinence de l'offre de pièces référencées dans PREcis pour la réparation à moindres frais des véhicules de plus de cinq ans, alors que la crise économique qui s'annonce risque de toucher les Français au portefeuille.
Pièces PRE
Si la plateforme de pièces de réemploi a été impactée par la pandémie, son activité n’a pas cessé pour autant avec 80% de son réseau resté ouvert. Le déconfinement affiche une progression de 30% des demandes de pièces par rapport à la même période de 2019.
Pièces PRE
Back2Car, la filiale d’AAG spécialisée dans la pièce de réemploi (PRE) vient de faire état de son bilan 2019 et il est excellent. Avec une augmentation de 60 % de son chiffre d’affaires, le réseau de centres VHU et de distribution de PRE se félicite notamment de la hausse du panier moyen, due à la forte demande de moteurs et de boîtes de vitesses.
Actualités Réseaux Contrôle technique & homologation
Lors de la dernière édition d’Equip Auto, le 15 octobre dernier, SGS France, maison-mère des réseaux de contrôle technique Auto Sécurité et Securitest, a signé son adhésion au CNPA. L’opportunité de renforcer les synergies et réflexions sur les nombreuses évolutions stratégiques qui sont attendues en matière de contrôle technique, de sécurité routière, d'homologation, de passage de l'examen du Code de la route, de systèmes d'immatriculation, d’inspection automobile, d’analyse des produits pétroliers, de tests constructeurs, et de nombreux autres sujets touchant au domaine de compétence du groupe.
Après une année particulièrement faste (+75% de CA sur l’activité PIEC), Alliance Automotive Group, arrêté d’application oblige, dimensionne son offre de pièces d’occasion pour faire face à une demande qu’il anticipe en très forte croissance…
Avec 128% d’augmentation des ventes et 111% de hausse de son chiffre d’affaires, la solution Opisto.pro a connu une année 2018 plus que faste ! S’il n’égale pas encore les volumes réalisés au travers de sa solution BtoC, plus ancienne de quelques années, le site d’Opisto dédié aux professionnels comble rapidement son retard et prouve que le business de la pièce de réemploi est un vrai levier de rentabilité pour les garages.