PRE

Après une année particulièrement faste (+75% de CA sur l’activité PIEC), Alliance Automotive Group, arrêté d’application oblige, dimensionne son offre de pièces d’occasion pour faire face à une demande qu’il anticipe en très forte croissance…
Avec 128% d’augmentation des ventes et 111% de hausse de son chiffre d’affaires, la solution Opisto.pro a connu une année 2018 plus que faste ! S’il n’égale pas encore les volumes réalisés au travers de sa solution BtoC, plus ancienne de quelques années, le site d’Opisto dédié aux professionnels comble rapidement son retard et prouve que le business de la pièce de réemploi est un vrai levier de rentabilité pour les garages.
Lors de sa convention organisée à Bruxelles, Indra Automobile Recycling a présenté son bilan 2018 et ses perspectives pour 2019. La prime à la conversion devrait augmenter les volumes à traiter, mais aussi ceux récupérés par Goodbye.car. Les pièces réutilisables sont commercialisées par le biais de Precis, une plateforme spécialisée.
Avec l’amplification de la prime à la conversion automobile, de nombreux véhicules anciens se retrouvent dans les centres agréés. En 2017 par exemple, plus d’un million de véhicules ont été pris en charge au total. Il y a fort à parier que le phénomène augmente encore cette année pour Indra Automobile Recycling, l’un des acteurs de ce marché.
Indra Automobile Recycling, dont Renault détient 50% du capital, va bientôt fournir le groupe PSA en pièces de réemploi (PRE) ! Le résultat d’un accord officialisé le 13 janvier dernier à Bruxelles, en Belgique, à l’occasion de la convention annuelle du réseau de centres VHU leader dans le recyclage automobile.
A l’occasion de son tout premier congrès à Nice, les 23 et 24 novembre derniers, Autoneo, le réseau de carrossiers créé par le groupement de distribution de peinture Centaure, a présenté le bilan de ses activités en 2018 et ses perspectives pour l’année à venir. Une année 2019 où l’enseigne espère atteindre le chiffre de 300 adhérents partout en France.
Le 8 novembre dernier, une table ronde organisée par le CNPA dans le cadre de la journée des métiers du recyclage a passé en revue les progrès réalisé par les filières de centres de VHU, de collecte d’huiles et de pneus usagés. Mais aussi d'aborder les points bloquants dans une économie circulaire à l'équilibre instable…
Il aura fallu attendre sa 14e version pour qu’il paraisse enfin ! L’arrêté d’application de l’article L224-67 du Code de la consommation, relatif à la possibilité d’user de pièces issues de l’économie circulaires (PIEC) pour la remise en état d’un véhicule, entrera en vigueur le 1er avril 2019. Il s’avère moins contraignant pour les réparateurs qu’en ses versions initiales, mais n’est toutefois pas totalement satisfaisant pour toutes les organisations professionnelles du secteur…