rapport d’expertise

Dans la lutte d’influence qui oppose assureurs et réparateurs par experts en automobile interposés, un nouvel épisode vient de nous être relayé depuis l’Auvergne, ou plusieurs cabinets d’expertise se seraient rendus coupables d’imposer un tarif de contrôle technique aux carrossiers chargés de la remise en état d’un véhicule lors d’une procédure VE (véhicule endommagé). Et ce, pour une poignée d’euros…
Bien qu’ayant conservé l’anonymat du rapport d’expertise reproduit dans notre article du 5 septembre intitulé « Gan-Libre choix : quand l’expert assume son rôle de bras armé », le directeur technique du cabinet mis en cause a tenu à apporter un droit de réponse que nous reproduisons ci-dessous dans son intégralité et sans modification de contenu.