Recycleurs

Le réseau de centres VHU Caréco vient d’annoncer le lancement de son site de vente de pièces de réemploi en ligne destinées aux professionnels : careco-pro.fr. Celui-ci, adapté à tous types de supports numériques, ambitionne de s’inscrire dans une démarche BtoB au même titre que Global PRE et Précis, afin d’aider les professionnels de l’entretien et de la réparation-collision dans leur obligation légale de proposer à leurs clients automobilistes de réparer leur véhicule à l’aide de pièces de réemploi.
Le décret relatif à l’utilisation de pièces de rechange automobiles issues de l’économie circulaire dans le cadre de l’entretien et de la réparation des véhicules est paru le 31 mai au Journal Officiel. L’occasion pour les organisations professionnelles de réparateurs de se dire soulagées d’avoir pu faire sauter les contraintes initialement promises à leurs ouailles, bien que le texte reste flou sur la façon dont les garages devront s’acquitter de l’obligation de proposer à leurs clients d’opter pour une réparation à partir desdites pièces. Et sur les modalités d'application des lourdes sanctions qui, elles, restent dans la loi...
L’amendement n°798 de la loi sur la Transition énergétique, adopté en première lecture à l’Assemblée Nationale, était inattendu de la part des professionnels de la démolition eux-mêmes. C’est ce que nous a confirmé Patrick Poincelet, président des Recycleurs du CNPA, en marge du congrès de la branche à Wolfsburg, du 21 au 23 juin. Mais comme l’occasion faisait le larron, il ne fallait pas la laisser filer et la confiance en l’adoption définitive du texte est grande.
Rien ne va plus entre les recycleurs du CNPA et le ministère de l’Environnement. Pour preuve, la plainte déposée par l’organisme auprès de la direction générale Environnement de la Commission européenne. La cause du drame qui se joue entre les recycleurs du CNPA et le ...