Régis Audugé

Avec l’évolution des modes de déplacement et un climat clément pour la deuxième année consécutive, le marché du pneu TC4 (VP, VUL et 4x4) est resté très contenu en 2014. Le volume global a même reculé pour la première fois depuis 2009. Mais dans ce contexte plutôt défavorable, les marques premium continuent, et plus que jamais, de dominer les ventes.
Alors que d’autres syndicats patronaux créent de nouvelle structures (Smava pour le CNPA, SNISA pour la Feda) ou s’adjoignent de nouvelles professions (auto-écoles pour la FNAA) afin d’asseoir leur représentativité dans la branche des Services de l’automobile, le Syndicat des pros du pneu (SPP), lui, reste serein. Pour l’instant concentré sur son cœur de métier et fort de plus de 1 000 adhérents, il est aujourd’hui la 3ème organisation professionnelle de la branche.