Unidec

Sur le papier, la création de l'APAM par l'accueil de 5 fédérations en son sein a du sens. Face au CNPA qui est sorti seul en tête de la première étape de la représentativité fin 2016, l'alternative d'une seconde organisation professionnelle affichant 25% des entreprises syndiquées garantit une salutaire pluralité. A condition bien sûr que les chapelles s'unissent réellement en une seule et même cathédrale syndicale...
Le paysage des fédérations (ou organisations) professionnelles représentant les entreprises de la filière des services auto va être bousculé par de nouveaux critères de représentativité en 2017. Une certitude : le calendrier impose des mouvements avant fin 2014. Et contrairement à ce que certains laissent déjà entendre, les jeux sont très loin d’être faits…