VHU

Pièces Economie circulaire
Parce qu'en tant qu'équipements de sécurité, les ceintures de sécurité ne sont pas éligibles à une deuxième vie comme pièces de réemploi, le réseau de centres VHU Indra a passé un partenariat avec la start-up française La Virgule, qui commercialise des sacs à dos et des accessoires faits à partir de produits techniques en fin de vie.
Pièces Economie circulaire
Toujours en croissance malgré le coup d'arrêt provoqué par le confinement, le marché des pièces de réemploi est propice au développement des entreprises du secteur. C'est le cas d'Opisto, qui a recruté neuf collaborateurs, créé dix postes et revu son organisation en quatre pôles distincts.
Pièces Coronavirus & confinement
Parce qu'ils étaient considérés comme relevant des activités non prioritaires au moment du confinement, les centres VHU ont dû fermer et leur seul débouché commercial, pour les pièces de réemploi (PRE) qu'ils commercialisent, s'est trouvé être le web, via notamment les plateformes d'acteurs comme Opisto.
Pièces législation
La nouvelle loi relative à l’économie circulaire a été adoptée par le Parlement et devrait être promulguée dans les prochaines semaines. Le CNPA déplore certaines orientations de cette loi qui menacent l’équilibre actuel de la filière de recyclage des véhicules hors d'usage (VHU).
Opisto, plateforme spécialisée dans les pièces de réemploi et la Fédération Nationale de l’Automobile (FNA) ont signé une convention de partenariat. Une collaboration qui répond aux besoins d’une mobilité responsable, équitable et durable voulue par la FNA autour de la Pièce Issue de l’Économie Circulaire (PIEC).