VHU

Pièces Coronavirus & confinement
Parce qu'ils étaient considérés comme relevant des activités non prioritaires au moment du confinement, les centres VHU ont dû fermer et leur seul débouché commercial, pour les pièces de réemploi (PRE) qu'ils commercialisent, s'est trouvé être le web, via notamment les plateformes d'acteurs comme Opisto.
Pièces législation
La nouvelle loi relative à l’économie circulaire a été adoptée par le Parlement et devrait être promulguée dans les prochaines semaines. Le CNPA déplore certaines orientations de cette loi qui menacent l’équilibre actuel de la filière de recyclage des véhicules hors d'usage (VHU).
Opisto, plateforme spécialisée dans les pièces de réemploi et la Fédération Nationale de l’Automobile (FNA) ont signé une convention de partenariat. Une collaboration qui répond aux besoins d’une mobilité responsable, équitable et durable voulue par la FNA autour de la Pièce Issue de l’Économie Circulaire (PIEC).
Avec 128% d’augmentation des ventes et 111% de hausse de son chiffre d’affaires, la solution Opisto.pro a connu une année 2018 plus que faste ! S’il n’égale pas encore les volumes réalisés au travers de sa solution BtoC, plus ancienne de quelques années, le site d’Opisto dédié aux professionnels comble rapidement son retard et prouve que le business de la pièce de réemploi est un vrai levier de rentabilité pour les garages.
Lors de sa convention organisée à Bruxelles, Indra Automobile Recycling a présenté son bilan 2018 et ses perspectives pour 2019. La prime à la conversion devrait augmenter les volumes à traiter, mais aussi ceux récupérés par Goodbye.car. Les pièces réutilisables sont commercialisées par le biais de Precis, une plateforme spécialisée.
Indra Automobile Recycling, dont Renault détient 50% du capital, va bientôt fournir le groupe PSA en pièces de réemploi (PRE) ! Le résultat d’un accord officialisé le 13 janvier dernier à Bruxelles, en Belgique, à l’occasion de la convention annuelle du réseau de centres VHU leader dans le recyclage automobile.