vol

Le département de l’Indre (36) connaît actuellement une vague de vols de catalyseurs, forçant les propriétaires des véhicules victimes de ce trafic à recourir à un remplacement d’une pièce qui coûte tout de même plus de 200 euros lorsqu’on lui ajoute la main d’œuvre…
La Cour d’appel de Paris a reconnu, le 22 septembre dernier, la Macif coupable de s’être cachée derrière une clause jugée abusive pour refuser à l’un de ses assurés, victime d’un vol sans traces d’effraction de son véhicule, l’indemnisation qu’il demandait. Une décision de justice qui vient souligner à quel point la notion d’effraction peut être désuète lorsque les moyens électroniques actuels, en vente libre sur Internet, permettent de dérober une voiture sans jamais devoir la forcer.