Actualités VI/VUL Actionnariat

The Reefer Group (Chereau) passe sous pavillon français

Le carrossier-constructeur normand Chereau, membre de la structure The Reefer Group (TRG) avec l’espagnol Sor, a annoncé lors de l’exposition Energy Observer à Paris un changement d’actionnariat depuis mai dernier : l’investisseur ibérique Miura Partners, actionnaire majoritaire de TRG depuis 2016, et ses co-actionnaires Andera Partners et Essling, cèdent en effet leur place à des partenaires financiers cette fois 100 % français…

Claire Chabrier, directrice associée Amundi Private Equity Funds et vice-présidente France Invest et Damien Destremau, président directeur général de Chereau et The Reefer Group.

Claire Chabrier, directrice associée Amundi Private Equity Funds et vice-présidente France Invest et Damien Destremau, président directeur général de Chereau et The Reefer Group.

C’est dans le cadre de l’exposition Energy Observer « Le Paris de l’Hydrogène » (Champs de Mars du 19 au 30 mai derniers) que Chereau, spécialiste français du transport à température dirigée, a annoncé que The Reefer Group (TRG), maison mère du carrossier-constructeur et de l’espagnol Sor, avait changé d’actionnaire.

Le fonds d’investissement espagnol Miura Partners, qui avait racheté Chereau en 2016 pour faire émerger un nouveau poids lourd européen sur le secteur des semi-frigorifiques en associant Chereau et Sor, a en effet cédé sa place (ainsi que ses co-actionnaires Andera Partners et Essling) au profit d’un consortium de partenaires financiers français emmenés par le très puissant fonds Amundi Private Equity Funds . Il compte aussi Unexo, Bpifrance, Ouest Croissance et un pool d’investisseurs régionaux comprenant NCI, Normandie Participation, Caisse d’Epargne Normandie Capital, Picardie Investissement et Sodero.

Production et R&D françaises

Depuis le 26 mai dernier, l’intégralité du capital de Chereau est revenu en France. « Nous sommes heureux que notre capital se relocalise en France et en Normandie, en lien avec l’histoire de notre entreprise, déclare à ce titre Damien Destremau, président directeur général de Chereau. En effet depuis 1951, 100 % de la production de Chereau sort de nos usines d’Avranches et de Ducey, dans la Manche. Nous nous réjouissons également de la participation de l’État à travers BPI et de la participation de la région Normandie à travers Normandie Participation. Nous allons pouvoir porter haut les couleurs de la French Fab. »

A l’occasion de la manifestation, le fabricant de semi-remorque a pu mettre en avant sa R&D au travers de son véhicule Hydrogen Power H2. Fervent défenseur de cette énergie alternative, Chereau travaille depuis 2016 à la réalisation de camions plus propres et plus efficients notamment avec le lancement du projet Road, qui avait abouti en 2019 à la première semi-remorque frigorifique fonctionnant à l’hydrogène et qui avait reçu le prix spécial Joseph Libner lors des I-nnovation Awards de Solutrans cette même année…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur