Actualités VI/VUL Groupe Laurent

Cap VI racheté par le groupe anglais Bremsen Technik

En parallèle de Solutrans 2019, sur lequel il était présent, le réseau de plateformes national PL du Groupe Laurent, Cap VI, a annoncé son rachat par l’équipementier britannique Bremsen Technik, spécialisé dans la fabrication et la distribution de pièces de freinage neuves et remanufacturées.

De fournisseur de Cap VI… à actionnaire principal ! Tel est le virage que vient d’opérer le fabricant et distributeur britannique de pièces de freinage neuves et d’échange standard Bremsen Technik vis-à-vis du réseau de plateformes de distribution PL du Groupe Laurent, en marge de l’édition 2019 du salon Solutrans. Créé en 2002, Cap VI est en effet client des pièces à la marque Prolead de l’équipementier.

La vente par appartements continue dans le Groupe Laurent

L’éventuelle reprise de Cap VI alimentait depuis plusieurs mois les rumeurs au sein de la distribution de pièces et d’équipements poids lourd. D’autant plus que le Groupe Laurent ne laissait plus planer aucun doute sur sa volonté de céder une partie de ses activités, comme il l’avait fait l’an dernier avec plus de 40 de ses magasins et agences PL et encore il y a quelques semaines avec sa filiale Exadis, notamment, définitivement cédée à une joint-venture entre Renault et le groupe Mobivia. Depuis ce jeudi 21 novembre, les choses sont enfin plus claires.

Bien entendu, comme le souligne Vincent Laurent, P-dg du groupe familial depuis six ans, dans un communiqué relatif à l’opération financière : «ce projet d’évolution de l’actionnariat de la société Cap VI est actuellement soumis aux instances sociales et pourrait se concrétiser dans les semaines à venir». Compte tenu des difficultés financières traversées par le Groupe Laurent depuis un peu plus d’un an, comme en témoigne la procédure de redressement judiciaire sous lequel Laurent Père & Fils est placé depuis le 1er octobre dernier par le Tribunal de commerce de Saint-Etienne (42), il y a fort à parier que la concrétisation dudit projet devrait recueillir l’aval desdites instances.

En terrain connu

D’autant plus que Bremsen Technik, en tant que fournisseur de Cap VI, n’est pas un inconnu des collaborateurs de l’entreprise. Créé et dirigé par Brian Hall, Bremsen Technik est un groupe international entièrement spécialisé dans les matériaux de friction et les produits de freinage associés. Le genre de pièces et de consommables parmi les plus fréquemment remplacés sur les véhicules industriels. Et les deux actionnaires de Cap VI -l’actuel et le prochain- y voient des opportunités de synergies et de complémentarité de gammes bienvenues.

Sans oublier la compétence technique et commerciale que le plus que probable nouvel actionnaire récupère avec Cap VI et ses 50 collaborateurs, ses six entrepôts nationaux, sa profondeur de stock et son haut niveau de service, puisque le réseau est notamment reconnu pour sa performance en matière de dépannage pour d’autres distributeurs.

Bremsen Technik poursuit sa croissance externe

En outre, Cap VI s’inscrit dans la stratégie de croissance externe entamée par Bremsen Technik depuis plusieurs années.

Avec ses quelque 20 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018, le réseau de plateformes français va considérablement élargir le périmètre de son repreneur. Il va représenter en effet plus du tiers du business de l’équipementier britannique, puisque Bremsen Technik devrait déjà terminer l’année sur un chiffre d’affaires de 35 millions d’euros, lui qui vient aussi d’acquérir Remanufactured Systems Ltd., un spécialiste de l’échange-standard PL outre-Manche.

Des 119 millions d’euros de chiffre d’affaires du Groupe Laurent, il n’en reste plus que 26, maintenant que les 73 millions d’Exadis et les 20 de CAP VI ont changé de main…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

Romain Thirion

Journaliste diplômé du CFJ de Paris, Romain Thirion couvre l'actualité automobile depuis 2011, et s'est spécialisé dans l'après-vente en 2012.

Particulièrement intéressé par les problématiques de réparation-collision, il suit les péripéties du secteur de la carrosserie et de l'expertise avec attention. Par ailleurs, il se fait fort de couvrir l'actualité des enseignes de centres auto, de réparation rapide et de pneumaticiens.

Depuis 2017, il est également président de l'Association des journalistes techniques et économiques (AJTE).

+33 1 41 88 09 06

rthirion@apres-vente-auto.com