Actualités VI/VUL Stratégie

Solutrans 2019 – Euromaster : une direction commerciale plus proche des pros

Pour son premier salon d’envergure, Alexandre Hennion, nouveau directeur commercial d’Euromaster France, était présent sur Solutrans 2019 afin d’expliquer les raisons de la création d’une direction commerciale en bonne et due forme au sein du réseau, et notamment la principale : être toujours plus proche des clients professionnels.

Alexandre Hennion a pris ses fonctions à la tête de la toute nouvelle direction commerciale d'Euromaster France le 1er juillet dernier.

Alexandre Hennion a pris ses fonctions à la tête de la toute nouvelle direction commerciale d’Euromaster France le 1er juillet dernier.

C’est dans le grand bain du business grands comptes VI qu’Alexandre Hennion, directeur commercial France d’Euromaster, a été plongé pour son premier salon international sous sa nouvelle casquette.

L’homme, nommé à ce poste le 1er juillet dernier, a la responsabilité d’une direction commerciale nouvellement créée, actant le renforcement de la stratégie d’Euromaster auprès des clients grands comptes, et notamment dans le domaine industriel. Un business sur lequel l’enseigne de remplacement de pneumatiques et d’entretien mécanique détenue par le groupe Michelin est leader depuis des années.

Mais un business ultra concurrencé par des acteurs puissants, eux-mêmes détenus par des manufacturiers (First Stop, Vulco, Côté Route, BestDrive, Eurotyre) ou farouchement indépendants (Profil Plus, Point S, SiliGom), sur lequel il ne fait pas bon se reposer sur ses lauriers. «Le marché professionnel est un axe stratégique pour Euromaster, souligne Alexandre Hennion. Raison pour laquelle nous avons mis en place une nouvelle direction commerciale, avec 115 commerciaux de terrain pour répondre aux besoins de nos clients pros.» Des clients qui représentent 650 millions d’euros de chiffre d’affaires pour Euromaster, soit 80% de son business France.

Trois catégories de commerciaux Euromaster

115 sur 150 au total au sein de la force de vente : une preuve, s’il en fallait une, qu’Euromaster a bien l’intention de choyer ses clients grands comptes. Et lesdits commerciaux ont été répartis en trois catégories :

  • Technico-commerciaux VI
  • Technico-commerciaux flottes VL
  • Technico-commerciaux Agri

«Il y avait jusqu’ici une clientèle que nous n’adressions pas comme elle le devrait : ce sont les flottes de taille moyenne, avec une dissémination très locale, reconnaît Alexandre Hennion. Il fallait homogénéiser notre approche commerciale auprès de tous nos clients, c’est pourquoi toutes les forces commerciales de l’enseigne ont été rattachées à la nouvelle direction dont j’ai la responsabilité. Cela va nous permettre de mieux développer notre business auprès des flottes moyennes.» D’autant que, selon le nouveau directeur commercial, la proposition de valeur d’Euromaster réside «dans la compréhension précise des besoins des flottes, des enjeux auxquelles elles font face, et d’y répondre au mieux».

Plus de 800 unités mobiles VI

Cela passe par prévenir au mieux l’entretien, raison pour laquelle Euromaster a mis une cinquantaine de conseillers sur le terrain, qui visitent tous les jours les flottes et aident le gestionnaire de flotte à contrôler au mieux son budget pneu et entretien mécanique.

Cela passe aussi par plus de digitalisation de la relation avec le client, pour l’examen des véhicules, la transmission d’informations, la facturation… Mais être capable de répondre à des besoins aussi divers que le sont les flottes professionnelles elles-mêmes «nécessite des techniciens polyvalents et formés régulièrement», confesse le directeur commercial.

En outre, Euromaster peut s’appuyer sur plus de 800 unités mobiles dédiées aux flottes VI, une capacité de projection unique sur le marché par sa densité. «Le maillage du réseau n’est plus la donnée-clef, aujourd’hui : c’est surtout cette capacité de projection qui compte, estime Alexandre Hennion. Nos structures sont agiles, également : nous pouvons aller jusqu’à créer des bases avancées d’intervention temporaire, selon les besoins du client.»

En somme, pour assurer la stabilité du business de ses clients grands comptes, Euromaster et sa nouvelle direction commerciale promettent une qualité de service basée sur trois critères : mobilité, sécurité et maîtrise des coûts.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

Romain Thirion

Journaliste diplômé du CFJ de Paris, Romain Thirion couvre l'actualité automobile depuis 2011, et s'est spécialisé dans l'après-vente en 2012.

Particulièrement intéressé par les problématiques de réparation-collision, il suit les péripéties du secteur de la carrosserie et de l'expertise avec attention. Par ailleurs, il se fait fort de couvrir l'actualité des enseignes de centres auto, de réparation rapide et de pneumaticiens.

Depuis 2017, il est également président de l'Association des journalistes techniques et économiques (AJTE).

+33 1 41 88 09 06

rthirion@apres-vente-auto.com