Actualités VI/VUL Equipementier

Solutrans 2019 – Continental en fournisseur global

Entre pneumatiques, pièces de rechange et solutions télématiques, Continental a une nouvelle fois fait étalage de sa large palette de produits et de services pour les véhicules industriels et bus sur Solutrans 2019. Tour d’horizon de l’offre pièces et pneus présentée lors du salon…

Le mur de bandes de roulement sur le stand Continental sur Solutrans 2019 rappelait mieux qu'aucun autre l'expertise de l'équipementier en la matière.

Le mur de bandes de roulement sur le stand Continental sur Solutrans 2019 rappelait mieux qu’aucun autre l’expertise de l’équipementier en la matière.

Si Continental avait fait l’impasse sur Equip Auto en 2017 avant d’y revenir cette année, l’équipementier allemand n’avait pas fait ce genre d’infidélité à Solutrans. En 2019 comme il y a deux ans, le groupe hanovrien était fidèle au poste dans le Hall 5 d’Eurexpo Lyon, affichant l’intégralité de son savoir-faire au service des VI, VUL et bus. A commencer par le pneu, bien en vue avec un mur d’échantillons de bandes de roulement exposé sur le stand, permettant d’identifier clairement chacun des produits de la gamme.

Le pneu, en l’occurrence, au cœur des compétences du manufacturier depuis toujours, l’est aussi bien en neuf qu’en rechapé à chaud (par ContiRe) ou à froid (ContiTread). D’ailleurs et depuis le 18 mars 2019, de nouvelles règles sont venues simplifier le mixage des pneus PL neufs et rechapés sur un même essieu à condition qu’ils proviennent du même manufacturier. Continental a donc mis en exergue sur son stand deux nouvelles références : le ContiRe CrossTrac HD3 et le ContiTread CrossTrac HD3.

Continental va lancer une “Banque Carcasse”
A chaud comme à froid, Continental rappelle son expertise du rechapage.

A chaud comme à froid, Continental rappelle son expertise du rechapage.

En parallèle, Continental a levé le voile sur son nouveau service de Banque Carcasse dénommé Conti CasingBank, dont le lancement est prévu pour 2020. «Lorsque le client nous cèdera une carcasse et qu’elle sera validée, il pourra commander un pneu ContiRe ou ContiTread en fonction de ses besoins», explique Yann Le Chevalier, responsable marketing de la division pneu PL du manufacturier.

Plus précisément, les clients facturés par Continental pour leurs achats de pneus neufs à la marque et de pneus rechapés pourront placer leurs enveloppes usagées en banque. Une fois acceptées par le service concerné, les carcasses seront enregistrées de manière unitaire afin d’alimenter positivement un compteur à la dimension désirée. Ensuite, selon ses besoins, le client peut commander ses pneus rechapés à chaud ou à froid.

Concrètement, tout se passe au travers d’un portail web sur lequel le client se connecte via un identifiant et mot de passe fourni par Continental dès la demande d’ouverture de compte à la Conti CasingBank. A partir de là, le client peut renseigner toutes les infos relatives à sa demande de collecte de carcasses en vue d’un rechapage en échange standard. Il peut aussi consulter l’état de sa banque et ses droits de commande suite à la validation de ses carcasses par Continental. Et enfin commander à nouveau des pneus ContiRe ou ContiTread en relation avec sa quantité de carcasses validées.

La digitalisation du poste pneu se poursuit
Les informations du ContiPressureCheck sont désormais accessibles au chauffeur via la ContiConnect Driver App.

Les informations du ContiPressureCheck sont désormais accessibles au chauffeur via la ContiConnect Driver App.

Le pneu demeurant, après le carburant, le principal poste de dépenses pour les flottes, Continental poursuit le développement de son offre de services digitale en la matière.

Ainsi la version 1.2 de la solution de surveillance de pression et de température ContiPressureCheck intègre la fonction ATL 2.0 pour l’identification précise des pneus de l’ensemble roulant. Les messages d’alertes envoyés concernent désormais chaque pneu isolément et non plus l’ensemble de ceux équipant la remorque ou la semi-remorque. Beaucoup plus pratique pour le suivi des pneus en cas de changement d’attelage ou d’absence d’attelage attitré !

ContiPressureCheck 1.2 permet de surveiller les pneus de véhicules jusqu’à huit essieux et donc 32 pneus contrôlés simultanément. «En outre, une alerte de sous-pression spécifique aux pneus jumelés d’un pont moteur est disponible pour davantage de sécurité, idéal pour pister les crevaisons lentes, spécifie Yann Le Chevalier. Toutes les infos peuvent être récupérées sur le portail ContiConnect par le client.»

C’est via celui-ci et la station YardReader que les gestionnaires de flotte peuvent récupérer les rapports de façon automatique et encore plus personnalisés qu’avant.

Et pour éviter la multiplication des écrans, en particulier pour le chauffeur, Continental rend désormais disponible les infos du ContiPressureCheck via une application Android appelée ContiConnect Driver App. Les infos du premier peuvent aller vers la seconde grâce à la connectivité 3G et 4G de la tablette ou du smartphone équipé de l’appli. La flotte des Transports Crouzet Frères SAS, adhérent du groupement Evolutrans, est le 1er client européen à tester la solution dans des conditions réelles, avec pour tablette la Fleet XPS de Trimble, partenaire de Continental.

Suspensions pneumatiques et courroies au menu

Les nouvelles gammes de courroies et de suspensions pneumatiques ont été lancées sur cette édition de Solutrans.

Sur Solutrans, l’équipementier a également mis en avant sa nouvelle gamme de suspensions pneumatiques pour les modèles de camions Euro 6.

Contrairement à beaucoup de suspensions de ce type, qui s’appuient uniquement sur des structures en acier, Continental et sa division ContiTech ont choisi une structure composite utilisant une grande part de plastique pour 30 à 40% de poids en moins. «De quoi optimiser le taux d’émissions polluantes et la consommation de carburant par la même occasion, selon Olivier Fourets, responsable après-vente France et Maghreb pour les systèmes de suspension. Grâce à la nature composite des matériaux, nous gagnons 5 à 6 kg par pièce.»

Fournisseur d’origine, puisque 7 véhicules sur 10 en moyenne sont équipés par Contitech en première monte, Continental revendique couvrir 95% des besoins en ressorts pneumatiques en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique avec plus de 650 références, y compris pour les bus et autocars, ainsi que pour les remorques. Pour faciliter le montage des suspensions pneumatiques, Continental a, par ailleurs, présenté sur Solutrans 2019 une presse à suspension, en version manuelle ou automatique, permettant de diminuer la membrane en caoutchouc des amortisseurs et faciliter leur montage.

Enfin, côté pièces, le stand Continental faisait aussi la part belle aux courroies de transmission et d’accessoires ContiTech : une nouvelle gamme d’une quarantaine de références pour les camions MAN, Daf Trucks et Mercedes-Benz, notamment. Composées de caoutchouc synthétique en fibres renforcées avec armature en polyester, celles-ci comptent de 4 à 12 stries en fonction des applications concernées et la gamme devrait prochainement s’étendre aux marques Scania, Renault Trucks, Iveco et Volvo.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 3,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction