A la Une Observatoire de sortie de crise AM Today

2ème semaine de décembre (+3%) : pas de miracle de Noël

Avec une seconde semaine à +3 % après une première à +6 %, l’activité pièces et main d’œuvre des ateliers MRA en décembre est raisonnablement soutenue. Mais après un mois de novembre victime du reconfinement, les chiffres sont insuffisants pour que ce dernier mois de l’année améliore encore le rattrapage de l’activité de l’année…

Avec cette seconde semaine de décembre analysée par l’Observatoire hebdomadaire de sortie de Crise AM Today/EBP MéCA, décembre commence à avouer sa tendance générale pour l’activité atelier des MRA et par extension, de tous les acteurs de l’après-vente.

Certes souligne l’Observatoire, « la période du 7 au 13 décembre affiche une légère croissance de +3 % qui a le mérite de venir conforter le rebond de +6,5 % enregistré en 1ère semaine ». Et certes encore, « cette tendance positive inscrit résolument ce début décembre au-dessus de la base 100 retenue en référence par cet Observatoire (semaine 11, soit la dernière avant le premier confinement) ».

Un regain de mobilité pour soutenir janvier ?

Mais on sait aussi que le deuxième partie de décembre est généralement malmenée par la trêve des confiseurs, rappelle-t-il. Il ne s’attend donc pas à une flambée des entrées-atelier en cette dernière quinzaine de l’année. Décembre s’annonce donc comme un mois plus ou moins “normal”, donc loin des reprises spectaculaires d’activité des semaines d’après le 1er confinement ou de celles d’après les retours de vacances d’été. Après un mois de novembre affaibli par le reconfinement, il n’y aura donc pas de miracle de Noël pour les ateliers automobiles…

S’il ne se fait plus d’illusion sur les performances du dernier mois de l’année, l’Observatoire ponctue toutefois son analyse par une note optimiste. Il constate ainsi un retour visible des embouteillages, « synonyme de km parcourus et de chocs urbains qui viendront probablement alimenter les ateliers dès début 2021 ».

Sauf troisième vague bien sûr, cette mobilité retrouvée 15 jours avant la saint-Sylvestre pourrait en effet aider janvier à ne pas être trop classiquement victime des reports de dépenses suscités par les fêtes et les vacances de Noël…

 

Rappel méthodologique

Afin de mesurer la sortie de crise du point de vue des ateliers, AM Today s’est tourné vers EBP MéCa, témoin privilégié de l’activité des garages indépendants de France. EBP MéCa est un acteur incontournable des outils de gestion de garage depuis 1984, avec plus de 6 000 utilisateurs.

EBP MéCa a ainsi constitué un panel particulièrement représentatif de 100 garages dont l’activité est monitorée de manière anonyme. Ces 100 MRA, avec ou sans enseigne, sont répartis de manière homogène en France métropolitaine et réalisent en moyenne un CA annuel de 300 000 € HT (de 120 000 € HT à 1,2 million € HT pour les structures les plus importantes).

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction