• 2ème semaine de déconfinement : reprise confirmée malgré le pont de l’Ascension

    Si l’Observatoire de sortie de crise vient de constater un recul de 9% des entrées-atelier du 18 au 24 mai par rapport à la semaine du 11 au 17 mai, c’est dans le contexte du long pont de l’Ascension dont l’impact aurait dû être d’au moins -20% par rapport à une semaine normale de 5 jours travaillés. La reprise de l’activité des réparateurs se confirme donc sur les deux premières semaines de déconfinement…

    (821 vues)
  • Le tableau des reports des visites et des contre-visites

    Afin de simplifier la compréhension des délais de tolérances accordés au contrôle technique, le CNPA vient de diffuser un tableau des reports de visites et de contre-visites, autant à destination des professionnels concernés que de leurs clients automobilistes.

  • Otop : vers une mise en redressement judiciaire

    Le rose, couleur fétiche d’Otop, vient de virer au rouge. Moins de deux ans et demi après son lancement, l’entreprise qui veut allier pièces prémium au prix du web et service de proximité entre dans une zone de grandes turbulences. Sa demande de prêt garanti par l’État vient de lui être définitivement refusée. Otop, fortement endettée, se retrouve ainsi poussée vers le redressement judiciaire ainsi que ses 27 concessionnaires, constitués dorénavant en association pour mieux maîtriser leur destin…

    (3 553 vues)
  • Centres auto : le libre-service redémarre fort

    Totalement fermés durant le confinement, les surfaces commerciales des centres auto connaissent un véritable rebond de leur activité, l’entretien et les accessoires retrouvant leur public d’avant la crise. Même si l’atelier reste le cœur de l’activité depuis le déconfinement du 11 mai.

  • Les réseaux de SGS réjouis du nouveau report du contrôle technique

    Alors que le gouvernement avait fixé au 23 juin la date limite pour effectuer contrôles techniques et contre-visites des véhicules légers, celui-ci a accepté de revoir sa copie et d’accorder un délai supplémentaire, variable selon chaque véhicule, aux automobilistes concernés, au grand soulagement des enseignes du groupe SGS, qui s’inquiétaient de l’engorgement auquel commençaient à faire face leurs centres.

  • Déconfinement : les réseaux riment déjà avec promos…

    Avec le déconfinement, les réseaux reprennent progressivement leurs activités et communiquent. Afin de vous  informer sur leurs actions “en live”, nous vous avons créée ce fil infos de leurs annonces sur les réseaux sociaux. Premier constat : si certains se contentent de communiquer sur la seule sécurité sanitaire, d’autres déclenchent déjà des promos… même sur des prestations en plein boum ! Chassez le naturel…

  • Plan de relance de l’automobile: services compris ou pas?

    On attendait un plan de relance automobile coordonnant harmonieusement l’amont et l’aval de la filière, donc de l’industrie ET des services automobiles. Emmanuel Macron a effectivement beaucoup parlé industrie, mais n’a évoqué que les seuls services directement destinés à écouler les coproductions constructeurs et équipementières. Les autres devront encore attendre d’éventuelles mesures d’accompagnement qui se discuteraient toujours, mais pourraient déferler en septembre… L’attente fera-t-elle finalement partie du plaisir ? Les services auront-ils été bien compris, aux deux sens du terme ?

    (1 213 vues)
  • 1ère semaine de déconfinement : rebond des MRA à +37%

    L’Observatoire hebdomadaire de sortie de crise AM Today vient de quantifier précisément le rebond d’activité enregistré par les ateliers durant la première semaine de déconfinement. Du 11 au 17 mai, leur CA pièces et main d’œuvre a bondi de +37%, ramenant les MRA à “seulement” -16% de la dernière semaine d’activité préconfinement…

    (1 094 vues)
  • Les principales propositions des organisations professionnelles

    En attendant de découvrir le plan de relance général pour l’automobile qu’Emmanuel Macron présentera mardi, voilà la synthèse des propositions faites par les principales organisations professionnelles, classées métier par métier (commerce VN/VO, équipementiers, distributeurs-stockistes, réparateurs multimarque, spécialistes/pneumaticiens, experts, carrossiers, contrôleurs techniques, déconstructeurs, détaillants en carburants, loueurs LCD/LLD).

    (783 vues)
  • Le CNPA exige une relance incluant la filière aval et stimulant la demande

    Préoccupé par les premières pistes de relance du gouvernement, qui entend porter d’abord ses efforts sur la filière amont de l’automobile, autrement dit la partie industrielle du secteur, le CNPA veut encourager celui-ci à apporter davantage de soutien, dès le mois de juin, aux entreprises de service, ce qui implique de stimuler fortement la demande des ménages et de désengorger dès que possible les distributeurs VN/VO des stocks faramineux qu’ils ont accumulé dès avant le confinement.

    (717 vues)
  • Publicité
  • Publicité
  • Publicité