Acoat Selected lance ses carrossiers vers l’avenir… connecté

Partagez

Le digital et la connectivité étaient le plat de résistance du congrès 2018 du réseau Acoat Selected, qui s’est tenu les 19 et 20 janvier derniers à Cannes, dans les Alpes Maritimes (06) et a réuni plus de 200 personnes. Un événement où partenariats avec constructeurs et fournisseurs étaient également au menu.

Plus de 200 personnes du réseau Acoat Selected ont assisté au congrès de l’enseigne à Cannes, les 19 et 20 janvier derniers.

Les 19 et 20 janvier derniers, l’hôtel Majestic Barrière de Cannes a sorti le tapis rouge pour les adhérents Acoat Selected. En effet, c’est là que l’enseigne de carrosserie tenait son congrès 2018, devant quelque 200 participants. Lesquels ont été confrontés à la question de l’avenir de leur profession et de leur réseau, à l’heure où le parc roulant est de plus en plus équipé de systèmes d’aide à la conduite -les fameux ADAS– qui impacteront considérablement la sinistralité tant sur le plan de la volumétrie que de la typologie des interventions.

A l’heure également où, selon une étude diligentée par des assureurs européens et présentée lors de ce congrès, les réparations dites cosmétiques pourraient exploser, étant estimées à 57% à l’horizon 2025 contre 25% aujourd’hui. Mais aussi à l’heure de la digitalisation et de la connectivité. Ces deux sujets ont d’ailleurs constitué un mets de choix dans le copieux menu concocté par la tête de réseau. D’abord, au travers d’un bilan du portail AcoatSelected, lancé il y a un an, qui s’est vu augmenté de nouvelles fonctionnalités présentées en direct aux réparateurs de l’enseigne présents à Cannes.

Acoat Web Service : une vraie chaîne de valeur

Interfacé avec l’un des deux seuls DMS référencés dans le réseau -l’un conçu par Lacour, l’autre par Ciléas- et au logiciel de peinture Mixit, il propose différents modules destinés à l’optimisation de la relation commerciale et de la performance économique : dématérialisation fiscale, statistiques opérationnelles, suivi de réparations, enquête de satisfaction, suivi des marges peinture en temps réel grâce au nouvel outil OptiPaint Cloud, etc.

Les adhérents Acoat Selected peuvent en outre profiter de son intégration optimale dans Acoat Web Service, qui permet la consolidation et le partage d’informations avec tous les acteurs de la chaîne de réparation : réparateurs, tête de réseau, experts, gestionnaires de sinistres, assureurs et même clients ou conducteurs. Selon Christophe Coin, consultant Acoat Selected en charge du projet, «sous quelques semaines, la quasi-totalité des fonctionnalités de notre Web Service sera opérationnelle pour les 2/3 du réseau. Pour respecter nos engagements communs, il est essentiel que le reste des réparateurs s’équipe au plus vite d’un DMS Lacour ou Ciléas».

Soigner le relationnel… quel qu’il soit !

Bien évidemment, le digital et la connectivité offrant une fenêtre de contact supplémentaire vers les clients, particuliers comme professionnels, ainsi qu’avec les fournisseurs de pièces, de matériel et de solutions, le congrès Acoat Selected a sensibilisé les réparateurs présents au soin à apporter à ces différentes relations. Ne serait-ce que pour augmenter leur notation en ligne de la part des clients, laquelle joue un rôle important dans les critères de choix d’un réparateur aujourd’hui.

Mais puisque l’un des interlocuteurs les plus fréquents des carrossiers reste l’expert en automobile, le congrès Acoat Selected a mis un point d’honneur à traiter des relations entre ces deux professionnels. A cette occasion, Bruno Menegon, consultant du réseau Acoat Selected, et Jean Pierre Chevrot, expert automobile et médiateur professionnel certifié pour BCA Expertise, ont rappelé les obligations des réparateurs et des experts ainsi que les possibles points de divergences lors du contradictoire. Le rôle économique de l’expert a été particulièrement commenté, notamment dans le cadre de la pièce issue de l’économie circulaire (PIEC).

De nouveaux accords présentés aux adhérents

Cette fameuse PIEC fait d’ailleurs, depuis ce début d’année, l’objet de partenariats avec deux fameux réseaux de centres VHU (Véhicules hors d’usage) : Caréco et Indra, fournisseurs qualifiés en matière de pièces de réemploi (PRE). «Parce que la PRE est une denrée rare» selon Acoat Selected, et que le fameux décret “PIEC” oblige les carrossiers à proposer à leurs clients d’opter pour de telles pièces dans le cadre d’une réparation, l’objectif du réseau est de simplifier leur approvisionnement pour ses adhérents au travers d’outils de recherche efficaces, de stocks mutualisés, d’une logistique nationale, le tout à des conditions commerciales préférentielles. D’où le choix de deux fournisseurs leaders sur ce marché.

Côté pièces neuves et informations techniques, cette fois, Acoat Selected a présenté son partenariat récemment conclu avec Toyota. Ainsi, les adhérents du réseau bénéficieront de conditions d’achats préférentielles sur les pièces et d’un accès prioritaire aux ateliers de la marque pour des opérations de haute technicité. «Toyota bénéficie d’une réelle expertise dans le traitement des véhicules hybrides, a rappelé à l’assistance Éric Douzon, chef de produit ventes extérieures de Toyota France. Il est donc judicieux que les carrossiers travaillent en étroite collaboration avec le réseau agréé Toyota, tant sur le plan technique que sur l’approvisionnement des pièces détachées d’origine.» Par ailleurs, un autre nouvel accord, contracté avec le réseau Dekra, a été présenté.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*