Actualités Coronavirus

Initiatives terrain : des pros engagés et solidaires !

Partout sur le territoire, les initiatives des pros sur le terrain fleurissent pour assurer la mobilité des personnels essentiels à la lutte contre le covid-19 ou plus simplement pour ceux qui ne peuvent télétravailler. Distributeurs, réparateurs, VL, PL… état des lieux non-exhaustif de cet élan de solidarité national.

Vu sur les réseaux sociaux : le groupe AMS (Rapid Pare-Brise) prête gratuitement aux personnels soignants ses véhicules de courtoisie pour assurer leur mobilité

Vu sur les réseaux sociaux : le groupe AMS (Rapid Pare-Brise) prête gratuitement aux personnels soignants ses véhicules de courtoisie pour assurer leur mobilité

Depuis le début de la période de confinement, il ne passe pas un jour sans que des professionnels communiquent sur les réseaux sociaux. Avec un point commun : ils ont décidé, chacun à son niveau et avec ses moyens, d’aider dans la lutte contre le coronavirus. Le listing ci-après est forcément non-exhaustif. Aussi, la rédaction demande pardon par avance à toutes celles et ceux qu’elle aurait oublié. L’info en continu des initiatives locales et/ou nationale est par ailleurs disponible sur notre site, à travers l’article «Fil infos terrain : tout l’éco-système de l’après-vente mobilisé».

Tous ceux qui veulent que l’on relaie leurs initiatives peuvent retrouver Après-Vente Auto sur les réseaux sociaux !

Les distributeurs sur le pont

En amont de la chaîne, de nombreux distributeurs qui tiennent leurs point de vente ouverts coûte que coûte pour livrer les pièces aux réparateurs encore en activité.

C’est le cas bien sûr du groupement Autodistribution, qui avait annoncé dès les début de la période de confinement sa volonté de maintenir ses points de vente ouverts, de même que les plateformes Distrigo de PSA. Depuis, d’autres sont venus grossir les rangs pour répondre à la demande : Agra a conservé sa plateforme nationale de Meyzieux ouverte pour répondre aux commandes en express de ses clients, tout comme Dasir (Apprau) ou encore IDRechange au travers de sa plateforme SAFA+.

C’est aussi le cas aussi d’AAG qui, après avoir annoncé la fermeture de ses sites dès le lendemain de l’annonce du Président de la République Emmanuel Macron, annonçait 48 heures plus tard la mise en place d’une solution de mobilité via une hotline, un service logistique dédié pour les PR et des réparateurs ouverts pour les urgences des véhicules prioritaires.

Situation analogue pour le groupe de distribution Flauraud : après fermeture, il vient d’annoncer avoir mis en place un service baptisé Fil Rouge et permettant à la réparation indépendante d’intervenir sur tous les véhicules prioritaires.

Réparateurs : entre mobilité solidaire…

L’élan de solidarité national se manifeste aussi bien entendu au niveau des réparateurs. Ainsi, si les grands groupes de distribution VN ont dû fermer leurs show room, l’activité de vente de VN/VO n’ayant pas été retenue par les ordonnances autorisant certains commerces à demeurer ouverts, ils se mobilisent au travers de leur activité après-vente. Intervention mécaniques sur rendez-vous, en grande majorité pour les véhicules des services prioritaires et les véhicules essentiels au fonctionnement du pays, assistance et dépannage toujours maintenus…

Les réseaux indépendants ne sont pas en reste.Toutes les enseignes communiquent sur leurs ateliers ouverts, a minima pour les interventions sur les véhicules prioritaires. Euromaster, Norauto, Feu Vert, First Stop Côté Route, Profil +, BestDrive, Siligom pour les enseignes de la «nouvelle distribution» ; et quantité des réparateurs sous enseignes de groupements de distribution. La liste serait trop longue…

Les plateformes digitales Vroomly et iDGarages ont par exemple recensé respectivement 1 500 et 1 200 pros -issus de réseaux de marques ou de réseaux multimarque, avec ou sans enseigne- toujours ouverts sur le territoire. La FNA pour sa part vient d’annoncer avoir atteint 2000 professionnels à disposition dans une appli à venir et le CNPA aussi, via son site reconditionné pour l’occasion « Roulons Zen » !

… et prêts de véhicules + dons d’EPI!

Certains ont en outre mis à profit leur flotte de véhicules de prêt afin d’assurer la mobilité des personnels de santé. Tel est le cas par exemple pour Edenauto Renault à Tarbes, le garage Ricci Peugeot de Wattrelos ou le groupe Bernard. Le réseau de réparation et de remplacement de vitrage Rapid Pare-Brise s’est lui aussi mobilisé au travers des initiatives de l’agence d’Avignon ou encore des quelque 25 agences du groupe AMS dans le Nord de la France !

Depuis quelques jours également, la pénurie de masques a donné des idées à certains professionnels qui se sont mobilisés pour donner leur stock de masques, et autres EPI dont manquent cruellement les hôpitaux à l’heure actuelle.

Ainsi, le pôle Citroën et DS du groupe Chopard a fait un don de masques, tandis que la carrosserie Bonnat dans le Béarn ou le groupe Thivolle par le biais de son site Renault Sodirac Châlon ont fait dons de kits de protection (housses de sièges et volants) au personnels de santé. Le groupe Emile Frey contribue lui aussi à l’effort de guerre, annonçant avoir donné 1 000 kits de protection véhicule aux infirmiers et médecins de Poitiers et de sa région.

Le Garac n’est pas inactif : l’école de formation aux métiers des services de l’automobile et de la mobilité a en effet annoncé faire don de tous ses stocks d’EPI – masques, gants, combinaisons de peintre – aux services de sécurité.

TRM : des chauffeurs soutenus!

Éminemment stratégique, le secteur du transport bénéficie lui aussi du soutien des acteurs de l’après-vente. TVI a annoncé rester ouvert, tout comme les réseaux constructeurs et, on l’a vu les distributeurs indépendants ayant répondu présent pour garantir la mobilité des véhicules essentiels au fonctionnement du pays. Chacun fait ce qu’il peut et les initiatives en la matière sont aussi diverses que variées. Témoin : la ville de Mamazet (81) qui a ouvert douches et sanitaires du camping de la Lauze aux chauffeurs poids-lourd !

La FNTR a de son côté mise en place une plateforme digitale de partage de main d’œuvre alors que certaines entreprises de transport peinent à trouver suffisamment de chauffeur pour répondre à la demande. Le réseau autoroutier du pétrolier Total propose aux chauffeurs ses douches gratuitement. Même Vinci Autoroute y est allé de sa petite initiative en proposant aux chauffeurs des repas chauds à emporter…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction