Euromaster veut encore faire croître son activité mécanique

Partagez

L’entretien auto chez Euromaster, c’est LE levier de croissance choisi par l’enseigne connue d’abord pour son activité de pneumaticien. Avec le check-up sécurité gratuit proposé dans le cadre d’un partenariat avec la Sécurité Routière, le réseau entend augmenter le nombre de devis pour des prestations mécaniques et dépasser les 25% qu’occupe l’activité maintenance dans son chiffre d’affaires.

Mathieu Chardin, directeur général d’Euromaster, et Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité et à la circulation routières, ont signé le 19 juin dernier les « 7 engagements pour une route plus sûre ».

Rappelons d’abord les chiffres. Euromaster, c’est 500 millions d’euros de chiffre d’affaires en France, réalisés auprès de plus d’1 million de clients particuliers et de 100 000 clients professionnels par 420 centres dont 120 sont franchisés. Des centres qui, pour la plupart, disposent d’au moins un des 800 ateliers mobiles de l’enseigne, déployés pour servir avant tout les flottes… et bientôt les VP ! «Nous avons lancé, au mois de juin, une phase test d’un atelier mobile destiné aux particuliers, dans le secteur de Dijon», confirme Stéphanie Decompois, directrice marketing, communication et digital d’Euromaster France

Euromaster contrôle 12 points de sécurité

Pour son 25e anniversaire, Euromaster a donc signé un partenariat avec la Sécurité Routière et ses “7 engagements pour une route plus sûre”, et a proposé à cette occasion, le mardi 19 juin dernier, un check-up sécurité offert à tous ses clients dans l’ensemble de ses centres. Ainsi, quelque 300 ateliers Euromaster participant à l’opération ont donc procédé automatiquement à l’examen de 12 points de contrôle sur les véhicules reçus ce jour-là.

En l’occurrence : conformité, niveau d’usure et pression des pneus ainsi que le contrôle visuel de la géométrie, vérification de la validité du contrôle technique, de la date de la dernière recharge clim’, contrôle des niveaux d’usure des plaquettes et des disques de frein sur roues déposées ainsi que test du liquide de frein, vérification du niveau d’huile moteur, contrôle d’éventuelles fuites des amortisseurs, et examen des déchirures des lamelles d’essuie-glaces.

Quasiment 50% des check-up suivis d’une prestation en plus

Dans le réseau Euromaster, qui pratique ce type de check-up dès l’entrée du véhicule à l’atelier, quasiment un véhicule sur deux se voit préconiser une prestation d’entretien supplémentaire après la vérification de l’ensemble des 12 points, selon Stéphanie Decompois. Le devis correspondant est ensuite communiqué au client par e-mail. «Quand il y a un vrai discours technique et un devis équilibré à l’appui, le client est naturellement plus confiant», affirme la directrice marketing, communication et digital.

Car sans cela, le fantôme du garagiste-voleur peut vite ressurgir dans l’esprit de l’automobiliste. «La difficulté dans notre métier est de refaire pousser la porte du centre au client et si l’on n’a pas été honnête ni transparent avec lui, on le perd», reconnaît-elle.

25% d’activité mécanique dans le réseau

«Aujourd’hui, la part de l’activité entretien mécanique dans le réseau est d’environ 25%, contre 75% pour l’activité pneumatique, explique Stéphanie Decompois. Mais ça n’est encore que le début de l’histoire car nous n’avons lancé ce type de prestations qu’il y a cinq ans.» Et celle-ci de confirmer que l’offre de services d’entretien mécanique couplée à la prestation de pose/dépose de pneumatiques convient au consommateur «toujours à la recherche d’une approche « one-stop shopping »».

Euromaster souhaite donc faire croître encore cette part d’activité mécanique et accumule donc ainsi les arguments rassurants : entretien avec garantie constructeur préservée, prise en charge rapide du client et de son véhicule, utilisation de pièces Bosch et de lubrifiants Shell… «Nous prenons également soin de notre réputation en ligne en vérifiant les avis de nos clients, souligne Stéphanie Decompois. Nous pouvons nous féliciter d’un Net Promoter Score (NdlR : indicateur de satisfaction et de fidélité client) de 63, contre 43 en moyenne pour les centres auto en général.» Signe que les efforts réalisés par Euromaster sur le front de la relation client payent.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*