PIEC : Back2Car en très grande forme

Partagez

Après une année particulièrement faste (+75% de CA sur l’activité PIEC), Alliance Automotive Group, arrêté d’application oblige, dimensionne son offre de pièces d’occasion pour faire face à une demande qu’il anticipe en très forte croissance…

La marque de pièces issues de l’économie circulaire (PIEC ou PRE pour pièces de réemploi) du groupement de distribution Alliance Automotive Group (AAG), Back2Car, affiche une insolente santé. Tout autant portée par la législation que par un budget contrit des ménages pour l’entretien de leur véhicule, la pièce de réemploi se démocratise à vitesse grand V !

Lancée en 2016, suite au rachat d’un premier site de déconstruction, Genève Occasion, à Niort, l’offre PRE d’AAG prend réellement de l’ampleur l’année suivante, avec le rachat de pas moins de 5 centres VHU supplémentaires : SEVP et ses trois sites à Saint-Quentin et Laon, dans l’Aisne, et Limay, dans les Yvelines, Axiomauto à Amiens dans la Somme et Dupas à Saint-Pierre-les-Nemours en Seine-et-Marne. Au regard du nombre de VHU traités, le groupement amorçait la pompe afin de disposer d’un début de stock de PRE pour répondre à la demande. A cette période l’offre initialement dénommée Labeloccasion change de nom pour devenir Back2Car

2018, année d’intégration

Avec un process industrialisé de déconstruction et de mise en stock des pièces, l’offre Back2Car avance aujourd’hui un catalogue de quelque 200 000 références de pièces d’occasion : des pièces de carrosserie, éclairage, rétroviseurs et vitrages non collés aux équipements d’intérieur du véhicule en passant par le moteur et la boîte de vitesse.

Pour convaincre le marché de la pertinence de cette offre, Luc Fournier, en charge du développement de la filière PIEC au sein d’AAG, a très tôt orienté les pistes de travail sur l’un des points faibles de la PRE : une qualité parfois inégale d’où sa piètre image de marque auprès des professionnels.

Garantie 2 ans

Chaque pièce est sélectionnée démontée, nettoyée, testée, éventuellement rénovée, gravée d’un numéro d’identification (NdlR : la traçabilité des pièces étant un des autres points noirs de la pièce d’occasion), photographiée… Pour réassurer les clients, chacune des pièces bénéficie d’une garantie de 2 ans -à l’image des pièces neuves- exception faite des moteurs et des boîtes (gérés jusqu’ici uniquement depuis le centre VHU de Niort), dont la garantie est d’un an pièces et main d’œuvre.

Cette intégration d’un nouveau savoir-faire pour le groupe s’est accompagnée d’un décollage des ventes de PIEC : si la hausse globale de 20% du CA de ses 6 centres VHU Préférence Recyclage est déjà une performance en soi, le groupe avance surtout +75% de CA pour cette activité, soit 4,7 M€ supplémentaires par rapport à 2017 ! Tous les mois, ce sont quelque 14 000 colis expédiés, dont 600 colis quotidiens en moyenne depuis le seul site de Genève Occasion. Et l’offre moteur-boîte a quant à elle enregistré 4 000 commandes sur l’année…

Les chantiers en 2019

L’année 2019 devrait être celle de la confirmation. Avec la (certes très tardive) parution de l’arrêté d’application relatif à la loi sur la transition énergétique -arrêté paru en octobre dernier pour une entrée en vigueur en avril 2019 lorsque la loi Royal était parue au Journal Officiel en… 2015-, le marché devrait passer à la vitesse supérieure.

Aussi, AAG entend se structurer encore davantage pour mieux dimensionner son offre par rapport à une demande en forte hausse. Ainsi, le site de Genève Occasion subit actuellement des transformations afin d’accueillir une nouvelle compétence : la gestion de l’offre boîtiers électroniques pour l’ensemble du groupe de distribution. Par ailleurs, le site d’Axiomauto à Amiens a déménagé vers de nouveaux locaux, plus vastes (65 000 m² dont 15 000 couverts) et spécifiquement dédiés à la déconstruction automobile. Ensuite, AAG annonce d’ores et déjà de possibles rachats de centres VHU, l’anticipation d’une très forte demande imposant de rester attentif à toute opportunité…

Enfin, le recrutement d’un second promoteur de la marque Back2Car est en cours ; le premier, allant à la rencontre des distributeurs et des réparateurs à bord d’un camion aux couleurs de la marque, affiche un planning complet pour 2019.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 4,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*