Franchise Expo 2019 – Otop monte en puissance

Partagez

Présent à Franchise Expo Paris pour la deuxième édition consécutive, le distributeur Otop a mis en avant un maillage qui continue de s’étoffer et une offre pièces encore enrichie.

Si le distributeur “phygital” de pièces de rechange Otop était présent pour la seconde fois sur le salon Franchise Expo Paris, ce n’est pas un hasard. Ce point de contact entre le groupe et les entrepreneurs de tous poils sillonnant les allées de cet événement s’était avéré particulièrement fructueux en 2018.

«Nous avions pu dénombrer entre 200 et 250 contacts qualifiés lors de la précédente édition, confirme Franck Millet, co-fondateur d’Otop. Franchise Expo est un important canal pour recruter nos franchisés dans la mesure où 70 à 75% d’entre eux se sont rendus sur le salon. Notre présence cette année permet tout à la fois de nouer des contacts nouveaux mais aussi de finaliser le recrutement de contacts précédemment noués. Notre présence pour la seconde édition consécutive rassure quant à la pérennité de l’enseigne.»

Le pragmatisme d’Otop

Actuellement, le réseau compte 31 centres de services et couvre 37 zones géographiques (sur 181 identifiées). «L’objectif est de monter en cadence en couvrant 3 à 4 zones supplémentaires par mois pour passer en fin d’année à 80 voire 90 zones exploitées», poursuit Franck Millet. Un objectif qui, bien qu’ambitieux, est réalisable car des franchises s’ouvrent simultanément sur plusieurs zones, notamment dans la région parisienne et celle de Toulouse.

En outre, à une offre revue en octobre dernier, moins monolithique selon les propres mots du co-fondateur d’Otop en ceci qu’un centre peut couvrir une à deux zones (et non plus un centre pour une zone), le distributeur a également prévu de pouvoir céder des succursales. Un double avantage pour Otop comme pour le franchisé : le distributeur ne s’embarrasse plus de la gestion opérationnelle du site tandis que le franchisé bénéficie d’un centre dont la phase de démarrage, toujours plus délicate, est passée et qui monte en puissance.

Une offre enrichie

Otop travaille à son élargissement de gamme, qui compte d’ores et déjà 73 000 références au catalogue (et 26 000 en stock). Ainsi, les optiques de phare (sous la marque Valeo) et l’échappement arrivent dans le portefeuille produit du distributeur. «Nous nous adossons à Faurecia pour l’ensemble de la ligne d’échappement, explique Franck Millet. Avec cet équipementier de rang 1, nous sommes en mesure de proposer des Fap intégrant du carbure de silicium lorsqu’à prix équivalent, le professionnel doit se contenter en rechange de cordiérite…» D’autres familles de produits devraient faire leur apparition courant 2019, avec l’objectif de répondre à 98% de la demande formulée par les clients réparateurs (contre 89% actuellement).

Mais Otop travaille aussi à abaisser les taux de rupture (actuellement de l’ordre de 8 à 9%), certaines références, de par leur attrait tarifaire étant particulièrement prisées des clients et présentant donc un taux de rotation dans le stock plus important qu’envisagé initialement. Objectif : descendre sous les 3%.

Par ailleurs, en mai-juin devrait arriver l’extranet 2.0, autrement plus rapide que la version actuelle, et qui souffre quelques ralentissements.

Quant aux services lancés en octobre dernier, notamment la mise en place de programmes de fidélité Privilège et Ambassadeur, ils sont plébiscités par les réparateurs. «Ils ne représentent que 11% de nos clients, mais pèsent toutefois 48% du CA d’Otop», souligne Franck Millet.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*