Formation : les compagnons du Devoir ouvrent leurs portes !

En janvier 2015, l’Association Ouvrière des Compagnons du Devoir et du Tour de France (AOCDTF) ouvre ses portes pour faire découvrir ses possibilités de formation à 28 métiers, dont ceux de mécanicien, de carrossier et de sellier.

compagnons  du devoir

Entre le 23 et le 31 janvier prochains, suivant les villes, les maisons des Compagnons du Devoir du Tour de France seront ouvertes au public pour faire découvrir aux collégiens, lycéens, étudiants, jeunes diplômés et à leurs parents les possibilités offertes par l’association pour être formé à l’un des 28 métiers proposés.

S’il existe plusieurs structures compagnonniques en France, dont l’Union Compagnonnique et la Fédération Compagnonnique des Métiers du Bâtiment, l’Association est certainement l’une des plus dynamiques dans la formation initiale et continue grâce à un réseau de centres de formation très actifs et à un maillage étendu.

Cette opération portes ouvertes permettra de découvrir un univers particulier, dont l’une des composantes de l’apprentissage du métier se fait par le voyage. Mais attention, devenir Compagnon demande de se plier à certaines règles, qui forment la notion du Devoir. Pour cela, les 36 maisons qui ouvriront leurs portes en France, d’Albi à Troyes, proposeront des animations informatives et ludiques. Ainsi, visites guidées, ateliers vivants, rencontres avec des formateurs, des jeunes apprentis, des résidents ou des Compagnons du Devoir en activité, faciliteront les échanges et la découverte aussi d’un avenir. En effet, si 90% de ceux qui, au bout de leur parcours obtiennent le titre de Compagnon, sont embauchés, nombreux sont ceux qui évoluent dans le métier ou vers d’autres horizons pour devenir cadres et chefs d’entreprises, mais aussi formateur, professeur, chef d’atelier, chef de service, ingénieurs, etc.

L’automobile et le compagnonnage

Parmi les 6 filières proposées qui couvrent 28 métiers, on remarquera les mécaniciens, carrossiers ou selliers, qui cohabitent avec les plus traditionnels tailleurs de pierre, charpentiers et menuisiers. Il existe même encore un compagnonnage de tonnelier et de vigneron. Pour apprendre l’un de ces métiers, l’AOCDTF propose plusieurs solutions allant du CAP à la licence professionnelle :

  • Parcours Apprentissage pour les collégiens et les lycéens.
  • Parcours Prépa métier pour les bacheliers généraux/technologiques et les étudiants désireux de se réorienter.
  • Parcours Prépa Tour de France pour les bacheliers pro et plus, ayant déjà une première formation à un métier ou titulaires d’un CAP.

Enfin, pour compléter leur formation, les jeunes devront obligatoirement suivre une année d’études à l’étranger, dans l’un des 46 pays d’accueil de l’association.

1 commentaire concernant “Formation : les compagnons du Devoir ouvrent leurs portes !”

  1. Bonjour, existe t’il les compagnons du devoir dans la mécanique auto pour préparer un bac pro?
    Merci pour votre réponse
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction