Euro Repar Car Service lance sa nouvelle signalétique

Et voilà la nouvelle signalétique du réseau Eurorepar Car Service (pardon : Euro Repar Car Service). Si elle s’inspire logiquement du nom du réseau multimarque de Citroën, son identité visuelle, elle, est résolument nouvelle…

Eurorepar_Euro_repar

Nous n’avons pas résisté à l’envie de rapprocher ces deux “vues d’artistes” aux mises en scène similaires. Elles montrent que si le terme générique « Eurorepar » subsiste sous la forme d’un très voisin Euro Repar, la nouvelle signalétique du réseau multimarque PSA sent clairement la page blanche.

Du tout neuf avec du bon vieux

Conflans_Euro_reparAssez logiquement d’ailleurs, la signature visuelle d’Euro Repar Car Service se devait d’être neutre pour ne pas trop froisser les susceptibilités. Issu de la fusion annoncée en septembre dernier entre l’ex-Eurorepar de Citroën et le très bref Motaquip de Peugeot, le nouveau réseau évacue le rouge du premier et le vert+jaune du second, comme d’ailleurs tous les codes graphiques des deux enseignes fusionnées. C’est maintenant d’orange et de blanc que s’habille la nouvelle enseigne multimarque de PSA, comme le montre plus fidèlement cette façade de l’ex-Motaquip Auto N°1 Conflans (Conflans Sainte Honorine-78).

Tout aussi logiquement en revanche, le nom Eurorepar méritait de survivre. D’abord parce qu’il est bien plus évocateur et de toute façon plus connu que celui de l’abscons et météorique « Motaquip » ; ensuite parce qu’Eurorepar thésaurise une réelle image installée depuis 2003. Petite astuce sémantico-digitale toutefois : le nom initial de Eurorepar est certes maintenant scindé en deux syllabes « Euro Repar » ; mais le nom de domaine du site, lui, demeure «Eurorepar.fr». Il aurait été dommage d’envoyer paître un fort référencement naturel…

Fort des plus de 960 Eurorepar historiques (recrutés depuis 2003) et des 115 Motaquip déployés depuis mi-2012, le nouveau réseau unique cumule maintenant le confortable total de 1 082 réparateurs sous cette nouvelle bannière qui arbore un intelligent slogan : «La confiance, ça s’entretient». Certes, toutes ces façades n’ont pas encore basculé aux nouvelles couleurs, loin s’en faut. Mais au moins la vitrine digitale est-elle déjà en place : le site Euro Repar Car Service en ligne a bel et bien fait sa révolution visuelle. Et même opérationnelle : on y découvre les atouts spécifiques du défunt site Motaquip −le devis et la notation en ligne− maintenant mutualisés pour l’ensemble des réparateurs adhérents.

Côté promesses, on retrouve sur le site celles de tout réseau multimarque : des «pièces de rechange de qualité constructeur à un tarif inférieur de 20% en moyenne» et une capacité à intervenir sur tout véhicule, français ou étranger, même «en cas de panne grave ou d’intervention complexe». Même la révision constructeur sans perte de garantie y est vantée…

Pièces Eurorepar : 1981 ou 2003 ?

En revanche, l’histoire des pièces Eurorepar (pardon : Euro Repar) est, elle, passablement revisitée. On apprend ainsi sur le site “new look” que la «marque de pièces de rechange toutes marques Euro Repar a été créée au Royaume-Uni en 1981». Dans l’euphorie, PSA ne serait-il pas en train de construire une légende à l’ancienneté rassurante ? Si nos souvenirs sont bons, c’est la marque Motaquip qui apparaissait en 1981 outre-Manche, gamme multimarque héritée de l’époque révolue d’un Chrysler Europe alors détenu par le Lion de Sochaux. Les pièces Eurorepar, elles, ne poussaient leurs premières références que 22 ans plus tard.

Ou alors, cela signifie qu’Eurorepar a été un clone issu à l’époque de la cuisse de Motaquip. Une époque d’ailleurs où Peugeot, par la voix de Paul Sevin, son patron pièces et services d’alors, expliquait la main sur le cœur que la marque au Lion ne déploierait jamais de gamme multimarque.

C’est toujours cocasse et rassérénant de redécouvrir qu’on ne dit jamais tout à la presse : au moins, on se sent nécessaire et utile quand on traque quand même les “non-dits”…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne : 2,40 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction