Carrosserie Peinture

Weinmann en toute transparence à Nogent-sur-Oise

Le concepteur de carrosseries Weinmann Technologies, qui a entièrement équipé le tout nouveau bâtiment du CFA de Nogent-sur-Oise (60), lequel a été inauguré ce 16 septembre, a pu y exprimer toute sa vision de l’atelier premium avec un concept de cabine de peinture aux parois entièrement vitrées, la Crystal Vision, ainsi qu’avec des aires de préparation et d’autres destinées aux prestations plus techniques.

La Crystal Vision de Weinmann Technologies trône au milieu de l’atelier carrosserie du CFA de Nogent-sur-Oise.

Lorsqu’il a repris Weinmann Technologies en 2015, André Courtois avait pour ambition de rendre tout son lustre à une société reconnue pour l’aspect premium de ses solutions, qu’il s’agisse de cabines de peinture ou d’aires de préparation et de réparation. Depuis, l’entreprise, qui emploie une quarantaine de collaborateurs et génère 7 millions d’euros de chiffre d’affaires, réalise une trentaine de projets par an, essentiellement des carrosseries concept, des carrosseries blanches, des centres de reconditionnement VO et des carrosseries urbaines.

Redonner le goût de la peinture aux jeunes

Dans la première catégorie, celle des carrosseries concept, figure l’atelier flambant neuf du CFA de Nogent-sur-Oise, géré par la Chambre de commerce de d’industrie (CCI) du département. Celui-ci a été inauguré le 16 septembre dernier en présence de Xavier Bertrand, président de la Région Hauts-de-France, et en son cœur trône une cabine de peinture unique, aux quatre parois vitrées : la Crystal Vision. « Le but, avec ce concept imaginé sur-mesure pour le CFA de Nogent-sur-Oise, était de remettre la cabine en plein milieu de l’atelier afin de redonner envie aux jeunes de se mettre à la peinture », explique Nicolas Bruner, chef de projet chez Weinmann Technologies. Une autre façon d’exprimer le souhait d’André Courtois : « ne plus reléguer la cabine de peinture au fond de l’atelier, comme autrefois, mais au contraire la mettre en avant ».

Avec ses parois transparentes à la place des traditionnelles parois en metal qui constituent deux à trois des quatre murs de la cabine, la Crystal Vision s’avère « particulièrement intéressante sur le plan pédagogique pour les élèves du CFA », selon Nicolas Bruner. En effet, avec ses grandes baies vitrées et sa coursive, vitrée elle aussi, la cabine permet aux apprenants d’observer sous toutes ses coutures le travail des formateurs et de leurs camarades à l’intérieur. « Nous comptons compléter l’équipement avec un micro et un système audio pour permettre aux apprenants autour de la cabine d’entendre ce qui se dit à l’intérieur », ajoute Nicolas Bruner. De plus, ceux-ci étant à l’extérieur, ils n’ont pas besoin de se munir d’équipements de protection individuelle pour assister au travail réalisé au sein de la cabine.

Un équipement top niveau

L’absence de parois en métal a obligé Weinmann Technologies à repenser la structure même de la cabine, en faisant reposer la charge du toit sur les quatre coins de la Crystal Vision. Mais la structure est néanmoins allégée de sa machinerie, puisque cette dernière est installée à l’extérieur de l’atelier, et les gaines d’air qui les relient passent sous le sol du bâtiment. « La cabine est toujours en surpression : le souffle d’air chaud qui arrive du plafond est plus fort que celui qui est évacué, ce qui permet à l’air extérieur, lorsque l’on ouvre les portes, de ne pas polluer l’air intérieur », précise Nicolas Bruner. La cabine est également plus écologique grâce à un double système d’économie d’énergie. En outre, son système de croisement de flux d’air via un échangeur dédié permet de récupérer la moitié de la chaleur émise.

Au total, la Crystal Vision a représenté 125 000 euros d’investissement pour le CFA. Celle-ci a demandé plus de six mois de développement à Weinmann Technologies et l’ensemble de l’aménagement de l’atelier a coûté 550 000 euros. De nombreuses aires de préparation entourent la cabine. Un laboratoire de peinture aussi, naturellement, ainsi qu’une ­“aire de haute technicité”. « C’est ainsi que nous avons renommé notre aire aluminium car nous nous sommes rendus compte, au fil du temps, que ce nom la desservait : les carrossiers pensaient souvent qu’elle n’était dévolue qu’aux réparations aluminium et ne l’utilisaient pas beaucoup », explique Benoît Mayet, expert carrosserie Weinmann Technologies.

En effet, ladite aire permet d’effectuer tous les travaux de marbre, de soudure, de tôlerie, sur l’acier comme sur l’aluminium. Et elle est dotée d’un système de séparation par aspiration, afin de bien séparer particules d’acier et d’aluminium, dans le but de prévenir tout risque d’explosion. « L’appareil permet aussi d’aspirer les poudres de carbone, qui sont cancérigènes », souligne Benoît Mayet. De quoi répondre aux besoins d’un large spectre de véhicule, y compris des plus premium, généralement ceux dotés d’aluminium et de carbone.

L’aire de haute technicité Weinmann permet de travailler efficacement sur les véhicules à structure mixte acier et aluminium, ainsi que de pratiquer le marbre et la soudure.

1 commentaire concernant “Weinmann en toute transparence à Nogent-sur-Oise”

  1. Merci à Apres-Vente Auto pour ce bel article qui permet de mettre en valeur tous le savoir-faire de notre entreprise et l’importance que l’on donne à la place des outils pour redonner goûts aux métiers de la carrosserie et de la peinture.

    Jérôme DIDON Directeur commercial WEINMANN TECHNOLOGIES

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 4,50 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction