Automechanika 2014 – Honeywell Turbo Technologies : qualité et technique

Partagez

Sur le salon Auomechanika Francfort, le spécialiste du turbo a axé son message sur la nécessaire qualité des pièces de rechange et sur une information technique plus accessible.

Garrett Notice de Montage Turbo

Au regard d’un taux d’équipement du parc roulant en turbo en très forte hausse, car directement lié à la tendance au downsizing des moteurs modernes et aux moteurs diesels, Honeywell Turbo Technologies (Garrett) poursuit le développement de sa gamme turbos reconditionnés pour la rechange indépendante. Cette alternative à la pièce neuve, proposée à environ 2/3 du prix de celle-ci, s’adresse à la population de véhicules de 6 ans et plus. Or, avec un parc vieillissant en Europe de l’Ouest, la demande est en très forte hausse.

Par ailleurs, entre la pièce neuve et la pièce réparée par de petits faiseurs en local, «il n’existait pas réellement d’offre pour l’IAM», justifie Clément de Valon, directeur pour la rechange indépendante chez l’équipementier. Ainsi, aux côtés de son offre de pièces neuves, Honeywell Garrett proposera d’ici la fin de l’année 70 références à travers son offre «Garrett Original Reman».

A noter : ‘‘original’’ a ici toute son importance. Car pour l’équipementier de rang 1, faire du remanufacturé ne signifie pas pour autant pièce au rabais. La qualité OE est en effet l’un des chevaux de bataille de l’équipementier, visiblement concurrencé sur le terrain de la rechange par des acteurs qui ne peuvent prétendre au même niveau d’expertise sur cette pièce éminemment technique. Car même si le programme de pièces de rechange remanufacturées rencontre un énorme succès (après l’Europe, il est d’ailleurs déployé actuellement en Amérique du Sud), «de nouveaux arrivants sur le marché ne proposent pas la même qualité, confirme en effet Clément de Valon ; pensant faire une bonne opération, des réparateurs s’orientent vers ces solutions « alternatives », moins chères donc plus attractives pour leurs clients automobilistes…» A priori seulement. Et le directeur  pour l’IAM de l’équipementier d’expliquer qu’avec des taux de retour ou, pire encore, des casses moteur, les pros qui s’y sont essayé en sont, en règle générale, tous revenus.

Une information technique plus accessible

En soutien de son offre pièce de rechange pour l’IAM, Honeywell a également beaucoup travaillé sur la mise à disposition de l’information technique nécessaire aux réparateurs dans le cadre d’un remplacement de turbo. Car les taux de retours explosent, en raison d’une mauvaise identification de la pièce ou d’un manque de connaissance lors du montage.

Son site internet a donc été actualisé, permettant notamment une identification plus aisée de la bonne référence avec diverses entrées possibles : référence de la pièce, année modèle du véhicule, marque, etc. Il a aussi et surtout été enrichi de nouveaux contenus, tels des vidéos mettant en scène le remplacement d’un turbo. «Plutôt que d’élaborer un guide de montage de dizaines de pages, nous avons conçu des vidéos expliquant pas à pas le remplacement des turbos, résume Clément de Valon. Certaines sont assez générales, d’autres s’arrêtent sur des références en particulier, dont le montage peut s’avérer plus complexe.» Ce programme de vidéos techniques va continuer de s’enrichir, 3 nouvelles étant prévues pour 2015, là encore sur des références bien spécifiques.

Honeywell a également modifié ses notices de montage (photo ci-dessus). «Jusqu’ici, explique Clément de Valon, les notices étaient faites d’un texte détaillant l’opération. Elles reposent désormais sur des visuels, plus ludiques et plus parlants (ndlr : à l’image des instructions de montage fournies par une célèbre chaîne de magasins d’ameublement suédois) pour l’opérateur que du texte brut afin de lui faciliter au maximum le montage de la pièce», poursuit le directeur de la rechange indépendante Honeywell Turbo Technologies.

Avec des formations sur le terrain, dispensées soit par ses propres équipes techniques soit par ses partenaires distributeurs, le nouveau site internet, ainsi que des notices de montage revisitées, l’équipementier entend aider les indépendants à investir ce marché à fort potentiel. Mais un marché encore trop peu connu sur le plan technique, et qui ne souffre pas d’approximation(s).

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 4,33 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*