Mister-Auto, le «booster» annoncé des pièces Eurorepar ?

Ce sera peut-être l’une des premières révolutions issues de l’association PSA/Mister-Auto : la gamme de pièces Eurorepar pourrait bien devenir la MDD du site de vente de pièces en ligne…

logo_eurorepar_620

Une info venue de nos lecteurs-correspondants!C’est un lecteur bien informé qui a attiré notre attention en commentant ainsi notre récent article «PSA/Mister-Auto (suite) : les deux CE ont validé le rachat» : «une des raisons (et probablement est-ce une raison principale) est que les produits Eurorepar vont rapidement et avantageusement remplacer les produits Bölk (le tout-venant et LE générateur de marge pour Mister-Auto).» Quelques coups de fil l’ont quasiment confirmé : les pièces Eurorepar sont probablement au cœur de la stratégie PSA pour Mister-Auto.

Bölk, c’est la MDD de Mister-Auto. Une bonne idée qui fonctionne un peu comme Originauto : le site garantit que les quelque 2 000 références Bölk sont de qualité première monte, mais les marques qui les alimentent peuvent varier.

Pour PSA, la MDD de référence, c’est Eurorepar bien sûr. Forte de plus de 10 000 références destinées aux véhicules multimarque de plus de 5 ans, la gamme a tout à y gagner.

En exposition commerciale d’abord : il n’y a que du bon à espérer d’un Mister-Auto qui réalise presque 100 millions d’euros de CA dont 60% à l’international et en ambitionne 300 en 2016. En évolution de gamme ensuite : Mister-Auto, c’est un superbe “cataloging” et des prix d’achat optimisés.

La marque Eurorepar n’a donc pas seulement du volume à espérer de Mister-Auto : elle peut aussi, grâce à ce qu’elle peut apprendre de son service achats, acheter plus et mieux auprès des équipementiers référencés par Mister-Auto et par extension, par le constructeur. Certains équipementiers s’inquiètent d’ailleurs déjà d’un vilain effet kiss cool : les acheteurs de PSA tireront d’évidentes conclusions s’ils constataient qu’un site réalisant 100 millions d’euros de CA achète mieux ou même aussi bien qu’un constructeur réalisant 5,5 milliards d’euros par an en pièces. Et avec le vivier des 300 000 références proposées par le site, il y en a, des prix, des gammes et des marques à moudre…

Évidemment, comme le soulignait notre lecteur bien informé : Eurorepar devenu la MDD de Mister-Auto «fera des malheureux du côté des indépendants qui livrent Bölk et des bienheureux équipementiers référencés Eurorepar». Mais on ne fait pas d’omelette…

Eurorepar en web to store ?

Reste à savoir comment serait vécu, par les réseaux Peugeot et Citroën comme pour le réseau Euro Repar Car Service, cette gamme de pièces Eurorepar poussée par internet et donc visiblement dépositionnée tarifairement. Mais il ne faut pas oublier que Mister-Auto pourrait aussi devenir un outil “web to store”. En fait, qui mieux qu’un Euro Repar Car Service peut poser une pièce Eurorepar ? Ça vous dit sûrement quelque chose. Et par extension, voilà qui pourrait même avoir du sens pour un RA1 ou RA2 de PSA : utiliser Mister-Auto pour aller chercher de nouvelles entrées-atelier, ça s’étudie toujours…

Et puis, là encore, la France n’est pas le monde : si une MDD Eurorepar sur le web posait plus de problèmes qu’elle n’a d’avantages dans l’Hexagone, ce ne serait de toute façon pas la première fois qu’une gamme vendue par Internet serait accessible dans un pays et pas dans l’autre (voir «Pièces en ligne : comment Toyota utilise Ebay… en Angleterre seulement !». Et avec une présence dans 22 pays, Mister-Auto a déjà des territoires vierges à proposer à PSA…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (6 votes, moyenne : 4,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction