Actualités Réseaux Plateformes

IDLP reprend PLVL et impose Alternative Autoparts dans le Grand Est

En rachetant la plateforme nancéienne PLVL, qui dispose d’une force de frappe régionale, et en la renommant PAP Est, le groupe IDLP permet enfin au groupement Alternative Autoparts de prendre pied dans le Grand Est avec une surface de stockage de plus de 2 000 m².

Les équipes des plateformes Alternative Autoparts.

Depuis la naissance d’Alternative Autoparts en 2016, le groupement de distribution né de l’initiative des groupes IDLP et Atac Pièces Auto n’avait jamais réussi à prendre pied dans la région Grand Est autrement qu’avec quelques distributeurs et relais techniques épars. Et tous les ralliements de plateformes enregistrés depuis, aussi nombreux soient-ils, n’avaient jamais permis à Alternative Autoparts de s’imposer dans les anciennes régions Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes.

Mais en reprenant la plateforme nancéienne PLVL, qui sera bientôt renommée PAP Est sur le modèle des déjà existantes PAP, PAP Ouest et PAP Sud mais qui continuera d’y associer le nom commercial PLVL, IDLP vient de changer la donne. Et offre sur un plateau à Alternative Autoparts un stock centralisé dans le Grand Est. La société PLVL, créée en 1985 par la famille Bussière, emploie six personnes et dispose d’une surface de stockage de quelque 2 000 m², pour un chiffre d’affaires d’environ 500 000 euros.

Et de 14 plateformes pour Alternative Autoparts !

Bien que passé sous l’actionnariat d’IDLP et sous la bannière PAP Est, Denis Bussière, dirigeant de PLVL, conservera la responsabilité opérationnelle de l’établissement avec le soutien et les infrastructures d’IDLP. « Le groupe IDLP est une structure familiale ayant des valeurs qui correspondent à la culture d’entreprise de PLVL, souligne-t-il. Par ailleurs, au vu du contexte actuel du marché de l’après-vente, il était nécessaire de faire évoluer ma société. Travailler avec Patrice et Fabrice Godefroy nous permettra d’enrichir notre expertise métier, notamment dans le développement du négoce. »

Pour Fabrice Godefroy, justement, « cette acquisition est un maillon supplémentaire à notre réseau de 6 plateformes qui complètera notre maillage national afin de répondre aux exigences du marché liées à notre volonté d’apporter à nos adhérents Alternative Autoparts un service de proximité ». Renforcé d’un PLVL devenu PAP Est, IDLP compte donc désormais 7 plateformes. Quant à Alternative Autoparts lui-même, il dispose désormais de 14 plateformes en France : un maillage optimisé pour continuer de tisser sa toile. Et à peser toujours plus dans la galaxie Nexus, dont le groupement est membre depuis janvier 2018.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction