Lkq Europe

Démissions emblématiques chez Euro Car Parts (ECP), filiale de LKQ Europe, dont celle de son fondateur Sukhpal Singh Ahluwalia, également membre démissionnaire du conseil d’administration de LKQ Corporation. Ces départs traduisent un profond et inquiétant désaccord sur la stratégie du distributeur américain pour redresser son cours de bourse (-41 % en un an). Solution prochainement adoptée : une vague massive de licenciements…

Même si cette nomination sera effective le 1er avril prochain, ce n’est pas une “infox” : le prochain N°2 de LKQ Europe s’appelle Arnd Frantz, l’homme qui a structuré la rechange chez Mahle. C’est donc un équipementier d’expérience qui va prendre la direction exécutive du premier distributeur européen de pièces et grand consolidateur du secteur. Certains le voient même devenir P-dg en succédant à terme à John Quinn, l’actuel CEO de LKQ Europe…

Mekonomen, le distributeur suédois contrôlé par LKQ Europe, vient d’annoncer être en train de finaliser la reprise du Danois FTZ et du Polonais Inter-Team, entités du distributeur Nordic Forum détenu par Hella. Ces deux rachats, pour un chèque de 395 millions d’euros, ajouteront quelque 500 millions d’euros au chiffre d’affaires de LKQ. Et du coup, le géant américain devient majoritairement européen…

Visiblement conscient qu’il manquait encore une stratégie de consolidation à sa mosaïque de rachats européens, LKQ Europe vient de convier ses grands investisseurs en Angleterre pour leur présenter son grand programme continental d’intégration. Stocks ultra-modernes, ERP omniscient, concentration des achats, e-commerce, big data… On sait à peu près tout des prochaines années européennes de LKQ…

Nordic Forum, le distributeur européen détenu par Hella, est à vendre. Deux ultimes postulants restent en lice, dont l’incontournable et insatiable LKQ, par le truchement de son implantation suédoise Mekonomen. Mais qui pourrait encore endiguer la conquête d’une Europe de la pièce que LKQ Corp s’approprie sans grand partage depuis 2011 ?

C’est fait : comme la rumeur le pressentait depuis de longues semaines, LKQ Corporation vient de s’offrir Stahlgruber, le mastodonte allemand réalisant 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires. Et ce, pour la coquette somme de… 1,5 milliard d’euros, soit l’équivalent d’une année pleine d’activité ! Ainsi, LKQ Europe couvre d’un coup le marché stratégique allemand qui manquait cruellement à ses implantations européennes et par ricochet, l’Autriche pendant qu’il se renforce dans divers pays de l’Est…

LKQ Europe vient à nouveau de lister les acteurs majeurs de la pièce indépendante en Europe. Il est plus que jamais bon premier pendant qu’AAG arrive, à égalité avec Stahlgruber, à la deuxième place. Autodis Group glisse à la 5ème place derrière l’autre allemand Wessels Müller. Nouveau venu dans ce classement : le Suisse SAG qui, fort des ses 800 millions de CA étonnamment oubliés jusque là par ces analyses récurrentes issues de la banque Merrill Lynch, émerge en 8ème position pour intégrer le cercle de l’élite européenne de la pièce…

Vous aimeriez comprendre comment et pourquoi LKQ veut tellement conquérir l’Europe de la pièce ? Après notre première partie sur le “comment”, découvrez maintenant le “pourquoi” dans le 2ème volet de cette étude comparée des principaux chiffres régulièrement publiés par le géant américain. A l’appui de notre analyse, deux autres passionnants documents de LKQ : les structures comparées des marchés de l’entretien-réparation aux États-Unis et en Europe. Où l’on comprend pourquoi notre Vieux Continent fait tellement saliver LKQ Corporation. Et pourquoi il lui est si facile de lever des fonds aux États-Unis pour financer ses acquisitions chez nous…

Vous aimeriez comprendre comment et pourquoi LKQ veut tellement conquérir l’Europe de la pièce ? Suivez-nous dans cette étude comparée des principaux chiffres régulièrement publiés par le géant américain. 1er volet de notre analyse : le “comment”, avec un état des lieux de l’insolente conquête européenne du distributeur et de la concentration galopante qu’il impose à tous ses concurrents…

1 2