Pneu toutes saisons : Bridgestone se lance enfin !

Bridgestone aura pris son temps mais il vient enfin de dévoiler son pneu toutes saisons, appelé à challenger la suprématie du Michelin CrossClimate+ : le Weather Control A005. Un pneumatique qui, selon TÜV SÜD, révèle des performances supérieures de 10% sur sol mouillé comme enneigé par rapport à son principal concurrent.

Avec son slogan "Maîtrisez votre route, en toutes saisons", le Bridgestone Weather Control A005 ne laisse planer aucun mystère quant au segment auquel il appartient.

Avec son slogan « Maîtrisez votre route, en toutes saisons », le Bridgestone Weather Control A005 ne laisse planer aucun mystère quant au segment auquel il appartient.

Décidément, et sans avoir été le premier pour autant, lorsque Michelin a lancé sa première génération de CrossClimate en 2015, le manufacturier clermontois devait savoir qu’il occasionnerait une petite révolution sur le marché du pneumatique. Le pneu toutes saisons a désormais conquis des parts de marché non négligeables en seulement trois petites années. En février dernier, le Syndicat des professionnels du pneu (SPP) révélait que, pour la première fois, les volumes d’enveloppes “all seasons”, en croissance de 44%, avaient dépassé les 5% des ventes (6% exactement) en 2017.

Une raison suffisante pour convaincre ceux qui n’avaient pas encore de réponse sur ce segment d’en apporter une. Parmi eux, et non des moindres puisqu’il s’agit du numéro 1 mondial du pneumatique avec 28 milliards d’euros de chiffre d’affaires (dont 1,1 milliard en France) : Bridgestone. Et le manufacturier a profité d’une réunion de ses clients distributeurs et loueurs longue durée, le 30 mai dernier, pour annoncer une bonne nouvelle : la naissance de son premier pneu toutes saisons, le Weather Control A005. Et qu’on ne s’y trompe pas : 005 ne signifie pas qu’il y en a eu quatre avant lui, mais qu’il s’inscrit dans la génération de pneus Bridgestone actuelle, comme le récemment dévoilé Turanza T005.

Weather Control A005 : le toutes saisons numéro 1 sur sol humide

S’il a pris son temps et un sacré élan pour se lancer sur le marché, Bridgestone peut néanmoins se targuer d’avoir survolé les tests réalisés par l’organisme de certification allemand TÜV SÜD. Certifié également 3PMSF (“3 Peak Mountain with Snow Flake”, sigle d’homologation des pneus hiver), le Weather Control A005 monté en dimension 205/55 R 16 sur une Volkswagen Golf 1.6 TDI a enregistré des performances supérieures de 10% au freinage par rapport à celles du CrossClimate+ de Michelin sur sol humide (30 m contre 33 m) –ce qui lui vaut d’être noté A en la matière– et sur sol enneigé (20,7 m contre 22,7 m). Le Weather Control A005 obtient également un C pour l’efficacité énergétique, une note standard sur ce segment.

En termes de longévité, le Weather Control A005 tient davantage du pneu été que du pneu hiver puisque Bridgestone annonce que, dans des conditions de conduite similaires, il s’avère aussi durable que son pneu été premium, le Turanza T005. Et pour ce qui est du nombre de références et de dimensions, Bridgestone a pris en compte la tendance à l’augmentation du nombre de pouces moyen des pneumatiques actuels, puisque 30% des pneus vendus en 2017 étaient des 17’’ et plus (ils n’étaient que 17% en 2012). Aussi, le manufacturier japonais décline, dès ce mois de mai 2018, une offre de 64 dimensions allant de 15 à 20’’. Il peut ainsi revendiquer la meilleure couverture marché sur les 16, 17, 18 et 19 pouces, pointant notamment à 95% de taux de couverture sur le 17’’.

Aider les réseaux à implanter au mieux le Weather Control A005

Naturellement, Bridgestone fonde de grands espoirs sur le Weather Control A005, et vise une part de marché similaire, sur le segment toutes saisons, à celle qui est la sienne tous pneus TC4 (tourisme, camionnettes, 4×4) confondus. Autrement dit, monter sur la troisième marche du podium, au minimum, puisque Bridgestone est numéro 3 sur le marché français TC4 aujourd’hui. Mais ce n’est là qu’une ambition légitime… et minimum. Dès à présent, Bridgestone va se concentrer, avec les têtes de réseau, sur l’implantation du produit dans les différents magasins.

Des actions conjointes vont également être menées pour conquérir les flottes d’entreprises gérées par les différents réseaux, qu’ils appartiennent au groupe Bridgestone comme Speedy, First Stop et Côté Route ou qu’ils ne soient que partenaires, comme Point S ou Profil Plus, entre autres. Le manufacturier nippon entend également aider lesdites enseignes à optimiser le stock de leurs magasins grâce à son outil de gestion TyreNavigator.

Grignoter les parts du pneu été plutôt que du pneu hiver

Pour ses débuts sur le marché, le Weather Control A005 sera positionné 10% plus cher en moyenne que le Turanza T005. Mais la politique tarifaire des distributeurs variera certainement d’une enseigne à l’autre. Même si, à en croire les enseignes de pneumaticiens réunies par Bridgestone ce 30 mai, c’est sur les plates-bandes du pneu été qu’elles souhaiteraient voir le pneu toutes saisons marcher… ou plutôt rouler ! Alors qu’il cannibalise le pneu hiver auprès de consommateurs trop heureux de pouvoir se passer de remplacer leurs pneumatiques une fois venue la mauvaise saison…

Un phénomène qui n’est pas si grave si l’on roule dans la moitié ouest de l’Hexagone où les chutes de neige sont rares, mais qui devient un enjeu de sécurité routière plus l’on s’approche des régions riches en zones blanches et où les climats semi-continental et montagnard prédominent. Un écueil qui risque de peser encore longtemps sur le marché du pneu tant que des mesures incitatives n’auront pas été prises au niveau national pour imposer dans les régions concernées le pneu hiver… quand vient l’hiver.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne : 4,40 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

Romain Thirion

Journaliste diplômé du CFJ de Paris, Romain Thirion couvre l'actualité automobile depuis 2011, et s'est spécialisé dans l'après-vente en 2012.

Particulièrement intéressé par les problématiques de réparation-collision, il suit les péripéties du secteur de la carrosserie et de l'expertise avec attention. Par ailleurs, il se fait fort de couvrir l'actualité des enseignes de centres auto, de réparation rapide et de pneumaticiens.

Depuis 2017, il est également président de l'Association des journalistes techniques et économiques (AJTE).

+33 1 41 88 09 06

rthirion@apres-vente-auto.com