Dernière minute – Distribution : Hella vend FTZ et Inter-Team à LKQ/Mekonomen

Partagez

Mekonomen, le distributeur suédois contrôlé par LKQ Europe, vient d’annoncer être en train de finaliser la reprise du Danois FTZ et du Polonais Inter-Team, entités du distributeur Nordic Forum détenu par Hella. Ces deux rachats, pour un chèque de 395 millions d’euros, ajouteront quelque 500 millions d’euros au chiffre d’affaires de LKQ. Et du coup, le géant américain devient majoritairement européen…

En rachetant les distributeurs FTZ et Inter-Team, Mekonomen entre dans le club fermé des distributeurs européens de plus d'1 milliard d'euros de CA...

En rachetant les distributeurs FTZ et Inter-Team, Mekonomen entre dans le club fermé des distributeurs européens de plus d’1 milliard d’euros de CA…

LKQ Europe vient encore de grandir… S’il annonçait récemment entrer en phase de digestion de ses multiples conquêtes (voir «Comment LKQ Europe entre dans l’ère de la consolidation…»), il gardait tout de même un solide appétit. Et une jolie poire pour la soif : via son distributeur suédois Mekonomen (qu’il contrôle à 26,5% depuis décembre 2016), le géant mondial de la pièce vient encore de mobiliser 395 millions d’euros pour ajouter le distributeur Danois FTZ et le Polonais Inter-Team à son “empreinte” européenne. Ensemble, les deux acquisitions cumulent plus de 500 millions d’euros de chiffre d’affaires (cliquez ici pour télécharger le communiqué de Mekonomen en anglais).

Presque 6 milliards d’euros pour LKQ Europe

C’est donc la fin du suspense (voir «Rachat de Nordic Forum : l’ultime occasion de privilégier un acteur européen ?»). LKQ, encore une fois, rafle la mise. Pour Mekonomen, cela signifie un quasi-doublement de son chiffre d’affaires actuel : ces 500 millions s’ajoutent à ses presque 600 millions d’euros réalisés en 2017. En outre, le distributeur se hisse ainsi dans le club très fermé des 6 groupes de distribution européens dépassant le milliard d’euros annuel : LKQ bien sûr, GPC/AAG, Wessels Müller, Autodis Group et Intercars.

Même jackpot évidemment pour LKQ Europe qui, même s’il ne détient qu’un gros quart de Mekonomen, a pris l’habitude de l’intégrer en totalité dans toutes ses présentations financières. Lui qui revendiquait déjà 5,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires depuis le rachat de l’Allemand Stahlgruber fin 2017 approche maintenant des 6 milliards d’euros (5,8). Soit plus de trois fois plus que son premier challenger européen, l’ensemble GPC/AAG (1,7 milliard).

Événement dans l’événement : en creux, voilà aussi qui confirme le clair désengagement d’Hella de ses activités de distribution, lui qui avait déjà revendu Hella Holland à LKQ Europe via sa filiale britannique ECP. Car Inter-Team et FTZ appartenaient aussi à l’équipementier. Les deux entités constituaient l’essentiel des presque 600 millions d’euros réalisés par sa filiale Nordic Forum. De ce dernier distributeur scandinave, il ne reste plus à Hella qu’à céder le Norvégien Hellanor et ses quelque 80 millions d’euros…

LKQ plus européen qu’américain

S’il n’y a rien de surprenant en soi à voir LKQ continuer ses emplettes européennes, ces deux nouvelles acquisitions lui permettent de franchir deux caps symboliques.

Au niveau mondial d’abord, puisque LKQ Corporation dépasse maintenant les 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires cumulés (10,35 Mds€). Mais c’est surtout au niveau européen que l’événement change la donne. Car ces 500 millions qu’il vient d’aller chercher au Danemark et en Pologne font basculer son centre de gravité : LKQ réalise dorénavant plus de la moitié de son chiffre d’affaires mondial de ce côté-ci de l’Atlantique.

Et à en croire les rumeurs, c’est loin d’être terminé…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (9 votes, moyenne : 4,56 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*